5 mai 2016 / Mis à jour à 12:32 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Etats-Unis - Golfe arabo-persique - Libye
Campagne d’affichage "anti-djihad" dans le métro new-yorkais

Une campagne d’affichage "anti-djihad" devrait être lancée ce lundi dans le métro new-yorkais. Les affiches, arborant le slogan "Soutenez Israël, faites échouer le djihad", seraient placardées sur les murs de dix stations de métro de New York. A l’origine de cette campagne, Pamela Geller, une bloggeuse cinquantenaire américaine, responsable d’une organisation conservatrice nommée l’American Freedom Defense Initiative (AFDI). Répondant aux questions de la chaîne d’information américaine CNN, elle se justifie "Je pense que toute guerre menée contre des civils innocents est une sauvagerie". Cette campagne d’affichage fait suite aux violences anti-américaines qui ont éclaté dans une vingtaine de pays arabo-musulmans, qui ont notamment causé la mort de l’ambassadeur américain en Libye et de trois autres Américains. A l’origine de ces débordements, le film islamophobe L’Innocence des musulmans.

Lire aussi :

- Film anti-islam : colère noire dans le monde musulman


Libye en bref
En Libye e gouvernement d’union nationale cherchait mercredi à imposer son autorité sur les finances et les institutions au lendemain de la décision des autorités non reconnues de Tripoli de lui céder...

Deux corps de migrants ont été récupérés alors que plus de 1 800 autres ont été secourus, depuis mardi au large de la Libye, ont annoncé, ce mercredi 16 mars 2016, les gardes-côtes italiens qui précisent...

Dans un entretien accordé au magazine américain The Atlantic, le Président des Etats-Unis, Barack Obama, a imputé la responsabilité de la crise libyenne à Nicolas Sarkozy, alors chef de l’Etat...


derniers articles Libye
Le ministère égyptien des Affaires étrangères a indiqué qu’entre douze et seize migrants égyptiens cherchant à gagner l’Europe auraient trouvé la mort dans un affrontement avec des passeurs en...

L’explosion d’un véhicule piégé a fait deux morts et quatre blessés à Benghazi, deuxième grande ville libyenne.

Deux rescapés d’un naufrage qui pourrait avoir fait 500 morts en Méditerranée ont raconté à Athènes leur calvaire, notamment la perte de leurs proches et leur dérive pendant trois jours jusqu’au moment...


à la une




en bref