26 novembre 2014 / Mis à jour à 12:52 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Etats-Unis - Golfe arabo-persique - Libye
Campagne d’affichage "anti-djihad" dans le métro new-yorkais

Une campagne d’affichage "anti-djihad" devrait être lancée ce lundi dans le métro new-yorkais. Les affiches, arborant le slogan "Soutenez Israël, faites échouer le djihad", seraient placardées sur les murs de dix stations de métro de New York. A l’origine de cette campagne, Pamela Geller, une bloggeuse cinquantenaire américaine, responsable d’une organisation conservatrice nommée l’American Freedom Defense Initiative (AFDI). Répondant aux questions de la chaîne d’information américaine CNN, elle se justifie "Je pense que toute guerre menée contre des civils innocents est une sauvagerie". Cette campagne d’affichage fait suite aux violences anti-américaines qui ont éclaté dans une vingtaine de pays arabo-musulmans, qui ont notamment causé la mort de l’ambassadeur américain en Libye et de trois autres Américains. A l’origine de ces débordements, le film islamophobe L’Innocence des musulmans.

Lire aussi :

- Film anti-islam : colère noire dans le monde musulman


Libye en bref
La Libye est toujours en proie à la violence. Un nouveau raid aérien a été mené, ce mardi matin, contre l’aéroport de Mitiga, le seul en service à Tripoli, quelques heures après une première attaque...

La semaine dernière, le chef de l’Etat islamique (EI), Abu Bakr al-Baghdadi, a officialisé l’allégeance d’un nouveau groupe d’islamistes extrémistes armés à son organisation. Il contrôle la ville de...

Quatre personnes ont péri dans les combats qui ont opposé dimanche des groupes armés aux partisans du général Khalifa Haftar, à Tripoli. Les affrontements se sont déroulés dans l’est de la capitale...


derniers articles Libye
Le Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi est en France, ce mercredi, pour une visite de deux jours, qui sera dominée par les questions sécuritaires, dont la crise...

Un nouveau raid aérien a été mené contre l’aéroport de Tripoli, quelques heures après une attaque revendiquée par les forces du général Haftar.

Le Premier ministre français Manuel Valls, en visite au Tchad samedi, a confié son inquiétude sur la présence de djihadistes en Libye, surtout, dit-il, que ces derniers sont liés à l’Etat...


à la une




en bref