23 avril 2014 / Mis à jour à 15:57 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Gambie
Gambie : le gouvernement gambien condamné par le rapporteur spécial de l’ONU

Suite à l’exécution de neuf condamnés à mort par le gouvernement gambien, le rapporteur spécial de l’ONU sur les exécutions extra-judiciaires, sommaires ou arbitraires, Christof Heyns, a dénoncé et condamné ces actes. D’après un communiqué transmis à la PANA (l’Agence panafricaine de presse) à Dakar, le rapporteur spécial invite la Gambie à suspendre l’exécution des 39 autres condamnés à mort.

« Je condamne fermement les exécutions qui ont eu lieu la semaine dernière en Gambie et demande qu’il ne soit pas procédé à d’autres », a déclaré Mr Heyns qui estime que « cette série d’exécutions est un grand pas en arrière pour ce pays et pour la protection au droit à la vie dans le monde. »

Lire aussi :

- Gambie : l’exécution des condamnés à mort se poursuit


Gambie en bref
Une source de sécurité gambienne a annoncé lundi à l’AFP que le pays avait fermé ses frontières terrestres avec le Sénégal, son seul voisin, sans être toutefois en mesure d’expliquer...

La Gambie a rompu jeudi ses relations diplomatiques avec Taïwan, établies depuis 1995. Ce divorce est dû à l’intérêt national stratégique, a annoncé la présidence gambienne, précisant...

La Gambie a annoncé ce mercredi 2 octobre vouloir se retirer du Commonwealth of Nation (Communauté des Nations), composée de 55 Etats membres. Pour rappel, tous les membres de cette organisation...


derniers articles Gambie
La Gambie a fermé sa frontière avec le Sénégal, le seul pays qui lui est frontalier, sur décision du président de la République, Yahya Jammeh. Les réactions officielles se font...

Prise en faute pour avoir aligné des joueurs inéligibles lors des éliminatoires aller de la CAN des moins de 20 ans face au Liberia, la Gambie a été disqualifiée par la...

Le Président ghanéen John Dramani Mahama a été élu à la tête de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest pour une année. Il remplace ainsi Alassane Dramane Ouattara...


à la une




en bref