26 janvier 2015 / Mis à jour à 12:28 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Gambie
Gambie : le gouvernement gambien condamné par le rapporteur spécial de l’ONU

Suite à l’exécution de neuf condamnés à mort par le gouvernement gambien, le rapporteur spécial de l’ONU sur les exécutions extra-judiciaires, sommaires ou arbitraires, Christof Heyns, a dénoncé et condamné ces actes. D’après un communiqué transmis à la PANA (l’Agence panafricaine de presse) à Dakar, le rapporteur spécial invite la Gambie à suspendre l’exécution des 39 autres condamnés à mort.

« Je condamne fermement les exécutions qui ont eu lieu la semaine dernière en Gambie et demande qu’il ne soit pas procédé à d’autres », a déclaré Mr Heyns qui estime que « cette série d’exécutions est un grand pas en arrière pour ce pays et pour la protection au droit à la vie dans le monde. »

Lire aussi :

- Gambie : l’exécution des condamnés à mort se poursuit


Gambie en bref
La traque contre les putschistes en Gambie se poursuit. Selon un communiqué du gouvernement gambien, une quinzaine de participants au coup d’Etat manqué ont été identifié dont quatre qui ont été tués....

Une semaine après le coup d’Etat raté en Gambie, le Président Yayha Jammeh durcit le ton face aux meneurs de l’attaque. En effet, ce mardi il a annonce qu’il promet « de se débarrasser des meneurs de...

Le coup d’Etat manqué en Gambie résonne jusqu’aux Etats-Unis. Et pour cause, deux Américains d’origine gambienne suspectés d’avoir participé au putsch manqué ont été inculpés par le ministère américain de...


derniers articles Gambie
La traque contre les putschistes en Gambie se poursuit. Selon un communiqué du gouvernement gambien, une quinzaine de participants au coup d’Etat manqué ont été identifiés dont quatre qui ont été...

Une semaine après le coup d’Etat raté en Gambie, le Président Yayha Jammeh durcit le ton face aux meneurs de l’attaque. En effet, ce mardi, il a annonce qu’il promet « de se débarrasser des meneurs de...

Le coup d’Etat manqué en Gambie résonne jusqu’aux Etats-Unis. Et pour cause, deux Américains d’origine gambienne suspectés d’avoir participé au putsch manqué ont été inculpés par le ministère américain de...


à la une




en bref