22 juillet 2014 / Mis à jour à 15:55 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Liberia - Pays-Bas
Liberia : le jugement de l’ex-dirigeant Charles Taylor attendu ce jeudi

L’ancien président du Libéria, Charles Taylor, va être fixé ce jeudi sur son sort à la Haye. Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone, aux Pays-Bas, lui reproche depuis 5 ans notamment, d’avoir soutenu les rebelles du Front révolutionnaire uni (RUF) de Sierra Leone et d’être au coeur d’un trafic d’armes et de diamants, durant la guerre civile qui avait coûté la vie à plus de 120 000 personnes entre 1991 et 2001 dans ce pays. Avec la rébellion du Front national patriotique du Liberia (NPFL). Il aurait également enrôlé de force des enfants soldats et serait avec ses combattants accusés de multiples tueries et atrocités cruelles, mutilations, viols et actes de cannibalisme. M. Taylor avait déjà été emprisonné en 1983 aux Etats-Unis pour détournement de fonds publics au Libéria et s’était évadé ensuite. Les Libériens attendent toujours de pouvoir juger leur ancien président pour autres atrocités commises dans son propre pays. C’est la première fois que la justice internationale rend un jugement contre un ancien chef d’Etat.


Liberia en bref
Près de 68 nouveaux décès ont été enregistrés entre le 8 et le 12 juillet dernier à cause de la fièvre hémorragique Ebola, a rapporté l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ce mardi. L’épidémie sévit en...

Près de 25 nouveaux décès ont été enregistrés en raison de la fièvre hémorragique Ebola entre le 3 et le 6 juillet indique l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un dernier bilan publié mardi....

Autour de 46 000 ressortissants ivoiriens sont toujours réfugiés au Liberia selon le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) qui précise que les deux tiers de ces ivoiriens...


derniers articles Liberia
Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), près de 68 nouveaux décès liés à la fièvre hémorragique ont été enregistrés entre le 8 et le 12 juillet.

La fièvre hémorragique Ebola qui sévit actuellement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone pourrait encore durer « plusieurs mois » selon l’OMS.

Un plan régional a été adopté jeudi pour lutter contre l’épidémie Ebola par les ministres de la Santé des pays d’Afrique de l’Ouest, réunis à l’initiative de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à...


à la une




en bref