12 février 2016 / Mis à jour à 18:14 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Libye - Tchad
Libye-Tchad : Première réunion sur la protection et la stabilité des frontières

Une première rencontre ministérielle interrégionale s’est ouverte hier, dans la capitale libyenne Tripoli, à l’initiative du nouveau gouvernement libyen provisoire, rapportent nos confrères de RFI. Au menu de cette réunion inédite, seront étudiés les problèmes les plus alarmants et récurrents de la zone sahélo-saharienne, accentués par par le conflit libyen et l’instabilité politique régnant dans la région. La question des mouvements migratoires sera posée et notamment par rapport à la situation des Africains qui vivaient en Libye, dont le sort n’a fait que s’aggraver depuis l’éclatement de la guerre. L’agence onusienne pour l’immigration et d’autres ONG, avaient accueilli environ 100 000 citoyens tchadiens, en majorité des familles, qui avaient dû abandonner le pays dans des circonstances très inattendues et un désarroi total. Cependant la vraie question porte sur le destin des 300 000 autres Tchadiens restés en Libye et plus encore, sur l’avenir de ceux restés dans les prisons libyennes aux mains des ex-rebelles, qui les accusent d’avoir collaboré avec des mercenaires au service de l’ex-guide libyen déchu, Mouammar Khadafi. Leur nombre reste encore indéterminé. A cette occasion, le ministre tchadien de la Sûreté générale chargé de l’immigration, Abdel Bakhit, n’a pas manqué d’exprimer à la fois son inquiétude et surtout la volonté consensuelle affichée des autorités libyennes à trouver une issue le plus rapidement possible afin que ses concitoyens soient en liberté : « Nous avons eu à débattre avec mon collègue de la Libye pour que le sort de ces ressortissants soit bien apprécié, bien vu. Que ceux qui ne sont pas traqués dans une accusation, d’abord non juste, soient mis en liberté. Et je crois que là, nous avons traversé une vraie discussion et tout va rentrer dans l’ordre. L’ambassade qui est ici à Tripoli va essayer quand même de recenser si, effectivement, il y a des Tchadiens qui sont encore sous les verrous. C’est en cours. Je crois que leur sort sera vu politiquement entre les deux pays ».


Libye en bref
Le ministre algérien des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a reçu samedi à Alger, l’ambassadeur du Maroc en Algérie pour porter à sa...

Des membres présumés de l’organisation terroriste de l’Etat islamique (EI) ont attaqué ce jeudi des installations pétrolières proches du terminal de Ras Lanouf sur la côte Méditerranéenne de la Libye,...

Le groupe armé Etat islamique, qui a aussi installé ses bases en Libye, a revendiqué l’attentat-suicide qui a tué jeudi six personnes, dont un bébé, à un point de contrôle à l’entrée de la ville...


derniers articles Libye
Le nombre de combattants de l’organisation de l’Etat islamique (EI) présents en Libye a doublé, passant de 2000 à près de 5000, selon Washington.

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a démenti, ce mardi, toute velléité de la France d’intervenir militairement, en Libye, contre l’organisation Etat...

Suite au rejet, par le Parlement, du gouvernement d’union nationale en Libye, un autre sera proposé dans dix jours.


à la une




en bref