26 avril 2015 / Mis à jour à 10:10 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Afrique du Sud - Centrafrique - France - Namibie
UraMin, les mines africaines qui plombent Areva

Le groupe nucléaire français Areva a annoncé la mise en place d’un vaste plan d’économie. En cause, la catastrophe de Fukushima, les dépassements de coûts du nouvel EPR (réacteur nucléaire de nouvelle génération), mais aussi des provisions de près d’1,5 milliard d’Euros ! passées pour dépréciation de la société minière UraMin. Achetée à un groupe canadien, UraMin représente trois gisements d’uranium, en Namibie, en Centrafrique et en Afrique du Sud. Mais tous semblent beaucoup moins important que prévu, ce qui, allié à la chute des cours de l’uranium, a ramené à peu de chose la valeur de la société.


Afrique du Sud en bref
Le président de la République d’Afrique du Sud a fermement condamné les violences xénophobes de ces derniers jours ce jeudi. Il s’exprimait au cours d’une allocution au Parlement, retransmis en direct à...

Après Durban, Johannesburg est aussi touchée par les violences à l’encontre des commerçants étrangers. Ce mercredi, des commerces ont été incendiés et des personnes blessées. Devant la gravité de la...

Le président du Zimbabwe Robert Mugabe effectue une visite historique de deux jours en Afrique du Sud, depuis mardi. Cela fait plus e 20 ans qu’il ne s’était pas rendu dans le pays. Au cours de sa...


derniers articles Afrique du Sud
Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées, ce jeudi, dans le centre-ville de Johannesburg contre les violences xénophobes qui agitent l’Afrique du Sud, depuis trois...

Une religieuse d’origine autrichienne, âgée de 86 ans, a été vraisemblablement violée avant d’être tuée, en Afrique du Sud, a annoncé la police, ce jeudi.

Depuis le début des violences xénophobes qui agitent l’Afrique du Sud, les condamnations sont unanimes à l’encontre du Président Jacob Zuma et de son gouvernement.


à la une




en bref