25 mai 2016 / Mis à jour à 10:40 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Egypte - Pays-Bas
Un parlementaire néerlandais recalé d’Egypte

Raymond De Roon, un parlementaire néerlandais membre du Parti d’extrême-droite pour la Liberté (PVV), s’est vu interdire l’entrée dans le territoire égyptien suite à ses propos jugés racistes et hostiles au gouvernement, a annoncé ce jeudi le ministère des Affaires étrangères égyptien, rapporte Le Figaro. "Raymond De Roon a récemment déclaré au Parlement hollandais que l’Égypte pratiquait le nettoyage ethnique, qualifiant son gouvernement de dictature. Ces déclarations constituent une incitation au racisme, punie par le droit national et international, et un fondement légal suffisant pour ne pas lui accorder un visa", a affirmé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amr Rochdi. Selon le porte-parole du Parlement hollandais, David van der Houwen, Raymond De Roon a tenu ces propos suite à la manifestation des chrétiens coptes le 9 octobre au Caire qui a dégénéré en confrontation avec l’armée et les forces de l’ordre, faisant 25 morts.


Egypte en bref
Le correspondant français de La Croix et de RTL, Rémy Pigaglio, a été refoulé d’Egypte, lundi 23 mai 2016. Rémy Pigaglio revenait d’un séjour en France, lorsque l’entrée sur le territoire égyptien lui a...

Le travail d’identification des victimes du vol d’EgyptAir Paris-Le Caire a commencé, ce mardi 24 mai 2016, avec la comparaison de l’ADN des proches à des morceaux de corps repêchés en Méditerranée....

Trois jours après la disparition du vol MS804 d’Egyptair, qui s’est abîmé en Méditerranée, les recherches continuent pour tenter de retrouver les boîtes noires, qui pourront être révélatrices. Les...


derniers articles Egypte
Les proches des victimes du crash de l’avion d’Egyptair ont été soumis à des prélèvements d’ADN dans le but d’identifier des membres humains repêchés dans la...

Tariq Ramadan n’a pas tardé à apporter la réplique au Premier ministre français, Manuel Valls, qui a été catégorique en indiquant qu’il n’y avait "aucune raison" d’accorder la nationalité française au...

Le Premier ministre français, Manuel Valls, a insisté qu’il n’y a "aucune raison" pour que Tariq Ramadan obtienne la nationalité française comme il l’a demandé.


à la une




en bref