5 décembre 2016 / Mis à jour à 02:33 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Sao Tome et principe
Présidentielle à Sao Tomé et principe : le deuxième tour prévu dimanche

Le deuxième tour de l’élection présidentielle à Sao Tomé et principe opposera dimanche l’ancien dictateur Manuel Pinto da Costa et l’actuel président de l’Assemblée nationale Evaristo de Carvalho, selon des chiffres communiqués lundi par la Commission électorale nationale (CEN), rapporte Marché Tropicaux et Méditerranéens. Selon "ces résultats provisoires" qui n’évolueront que marginalement, Pinto da Costa est arrivé en tête du 1er tour dimanche avec 35,85% des votes face à Evaristo de Carvalho qui a recueilli 21,82% des suffrages. L’ancienne Premier ministre Maria das Neves est arrivée en troisième position avec 14,03%, a indiqué la CEN qui n’a toutefois pas encore donné le décompte exact des voix des candidats.



Sao Tome et principe en bref
Les syndicats de salariés tchadiens d’un consortium chinois d’exploration pétrolière, qui opère dans le sud du Tchad, ont appelé dimanche à une grève reconductible pour obtenir des augmentations de...

Pinto Da Costa, l’ancien homme fort de Sao Tomé-et-Principe a été élu président vingt-et-un an après avoir quitté le pouvoir, écrit l’Express. Le quotidien français publie les résultats annoncés dans la...

Les habitants de Sao Tomé et Principe sont attendus ce dimanche 17 juillet 2011 dans les bureaux de votes pour élire leur président parmi dix candidats. Le premier chef d’Etat du pays, Manuel Pinto...


derniers articles Sao Tome et principe
Le samedi 16 avril 2016 restera dans l’histoire du Congo moderne comme celui de l’investiture de Denis Sassou N’Guesso à la tête d’une nouvelle République, décentralisée, dotée de nouveaux corps...

Le début de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2017 a été marqué par le bon nul ramené par le Congo de Zambie (1-1), la victoire du Bénin qui se relance, ou encore les sensations Sao Tomé et...

La Commission européenne a annoncé, ce mardi, le renfort de son soutien à l’Afrique Centrale en lui octroyant 350 millions d’euros pour la période 2014-2020.


à la une



en bref