29 juillet 2015 / Mis à jour à 15:30 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Bénin
Bénin : Patrice Talon sur RFI, « Je suis l’ennemi n°1 »

Interrogé ce lundi matin par RFI, l’homme d’affaires belge Patrice Talon répondait notamment à l’accusation selon laquelle il aurait commandité la tentative d’empoisonnement du chef de l’Etat béninois Thomas Boni Yayi, la semaine dernière. Pour lui, il s’agit d’un « canular ». Ancien proche du chef de l’Etat, Patrice Talon raconte notamment comment Boni Yayi lui aurait demandé de se servir de ses relations pour l’aider à modifier la constitution afin de lui permettre de perdurer au pouvoir. Ce qu’il aurait refusé de faire. Pour l’homme d’affaires, il était certainement devenu trop « indépendant » aux yeux du chef de l’Etat, qui le soupçonnait en outre, selon ses dires, de soutenir un autre candidat à la présidence. Patrice Talon est actuellement en fuite, sous le coup d’un mandat d’arrêt international.

Lire aussi :

- Bénin : tentative d’assassinat du président Boni Yayi


Bénin en bref
Le président nigérian Muhammadu Buhari doit effectuer ce samedi une visite officielle de 24 heures dans la capitale du Bénin, Cotonou. L’annonce a été faite par le gouvernement béninois mardi. Il...

Le nouveau président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji, a été investi ce lundi dans la capitale béninoise, Porto-Novo. L’opposant historique a appelé à « préparer la transition démocratique »...

Le président Boni Yayi est à Paris pour une visite de travail de deux jours qui a débuté lundi. Il a rencontré son homologue François Hollande ce mardi. Les discussions ont porté sur la situation au...


derniers articles Bénin
Une mission conjointement menée par la Confédération africaine de football et la FIFA se rend ce mercredi au Bénin afin de renouer le dialogue entre la Fédération béninoise et le ministère des Sports,...

L’association Anida France, dirigée par Adrienne Ntankeu, qui vient en aide aux albinos, a adressé une lettre au premier ministre béninois Lionel Zinsou, pour qu’il prête main forte à un albinos...

La Fondation Zinsou pour l’art contemporain africain fête cette année ses 10 ans d’existence. A cette occasion, elle a lancé l’application "Wakpon, le musée fait le mur" qui donne accès aux œuvres du...


à la une




en bref