27 juillet 2016 / Mis à jour à 15:27 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Bénin
Bénin : Patrice Talon sur RFI, « Je suis l’ennemi n°1 »

Interrogé ce lundi matin par RFI, l’homme d’affaires belge Patrice Talon répondait notamment à l’accusation selon laquelle il aurait commandité la tentative d’empoisonnement du chef de l’Etat béninois Thomas Boni Yayi, la semaine dernière. Pour lui, il s’agit d’un « canular ». Ancien proche du chef de l’Etat, Patrice Talon raconte notamment comment Boni Yayi lui aurait demandé de se servir de ses relations pour l’aider à modifier la constitution afin de lui permettre de perdurer au pouvoir. Ce qu’il aurait refusé de faire. Pour l’homme d’affaires, il était certainement devenu trop « indépendant » aux yeux du chef de l’Etat, qui le soupçonnait en outre, selon ses dires, de soutenir un autre candidat à la présidence. Patrice Talon est actuellement en fuite, sous le coup d’un mandat d’arrêt international.

Lire aussi :

- Bénin : tentative d’assassinat du président Boni Yayi


Bénin en bref
Fin du suspense au Bénin où les résultats provisoires semblent connus. L’homme d’affaires Patrice Talon semble avoir semé son concurrent, Lionel Zinsou. Ce dernier aurait même appelé Patrice Talon pour...

Dans le département de l’Atlantique, les élections se sont bien déroulées, notamment à Sekou, Allada et Ouidah. Dans ces trois villes, c’est Patrice Talon qui arrive en tête pour le moment. Il faut...

Au Bénin, le scrutin prévu ce jour s’est déroulé sans anicroches. Le retard jadis observé lors de telles échéances a laissé place à la ponctualité, tant et si bien que le dépouillement est actuellement en...


derniers articles Bénin
Alors qu’elle a permis de sortir le football béninois de l’impasse, l’assemblée générale élective de la Fédération n’aurait pas dû avoir lieu selon la justice locale. Reprochant des faits d’entraves à la...

Au moins six musulmans ont été tués dans une attaque perpétrée par un kamikaze, dans une petite mosquée de Damboa, dans le nord-est du Nigeria.

Le ministre nigérien de l’Intérieur, Mohamed Bazoum, a démenti le déploiement de renforts militaires tchadiens dans la région de Diffa après l’attaque menée par Boko Haram dans le sud-est du...


à la une




en bref