lundi 25 septembre
produits
Beignets-haricots, le plat mythique des Camerounais


Tout comme le prestigieux mets de Eru et son accompagnateur favori qu’est le couscous, le plat de beignets-haricots figure dans la liste des recettes qui font l’unanimité chez les Camerounais. Tentative d’explication du succès de ce mets avec notre partenaire Jumia Travel, acteur panafricain de la promotion du tourisme.


Au Cameroun comme dans la plupart des pays africains, la gastronomie est considérée comme un héritage culturel qu’il faudrait préserver à tout prix. Chaque ethnie/tribu est représentée par un mets qui est perçu comme son patrimoine. On dénombre au Cameroun un peu plus de 250 ethnies, ce qui représente à peu près 250 recettes culinaires pour ce pays de 20 millions d’habitants. Outre les mets qui font le bonheur de chaque communauté linguistique, on constate que certains plats ont réussi à briser les barrières et à se faire aimer par une plus large communauté de citoyens. Le plat de beignets-haricots est à inscrire dans cette liste très restreinte des aliments que toutes les classes sociales et tribales plébiscitent.

Pour comprendre le succès de ce qu’il convient d’appeler un “délice”, il faut rentrer un peu dans la genèse de ce pays au potentiel culturel non des moindres. Il y a à peu près 30 ans, le plat de beignets-haricots était considéré comme le petit déjeuner national. C’est le plat qui a pendant longtemps nourri de nombreuses familles que ce soit dans les villes ou dans les villages. Chaque élève prenait ce mets avant d’aller à l’école ou pendant les récréations. Au fur et à mesure que le temps passait, la recette connaissait du succès et aujourd’hui, on n’en parle plus, on en consomme partout. Le plat de beignets-haricots se consomme en matinée et en début de soirée pour ceux qui souhaitent manger léger.

Une recette facile à cuisiner !

Le plat de beignets-haricot peut sembler complexe à comprendre et à cuisiner, pourtant il n’y a pas plus simple recette dans cette diversité culinaire qu’on appelle 237. Il est constitué de 2 aliments que sont les beignets de farine et des haricots rouges ou blancs en fonction des différents goûts. Ce sont ces différents éléments qui font de lui un objet de convoitise.

Pour la préparation des beignets, vous avez besoin de la farine de blé, de la levure, du sel, du sucre, de l’eau et de l’huile de friture. Mélangez tous ces ingrédients en fonction des conditions de préparation bien connues du public, vous obtiendrez à la fin une pâte homogène qu’il vous suffira ensuite de mettre dans de l’huile de friture que vous aurez pris le temps de chauffer. Préparez ensuite les haricots en fonction de vos préférences culinaires. Dès que c’est prêt, servez chaud pour ne pas lui enlever sa saveur !

Un plat pour toutes les classes sociales !

Le plat de beignets-haricots est considéré comme un mets pour tous. Riches, pauvres, villageois ou encore expatriés, tous les citoyens s’y retrouvent. Que dire alors des sportifs camerounais qui n’hésitent pas à brandir ce plat via leurs différentes plateformes comme pour vanter la richesse culinaire du Cameroun. On a d’ailleurs aperçu la star du football camerounais, Samuel Eto’o en 2015 dans un restaurant avec ce plat qu’il a décrit 1 an plus tard comme “le plat qui fait la fierté de notre pays”.

On retrouve ce repas partout dans les quartiers surtout dans les tournes-dos (petits restaurants) et les cafétérias. On peut également le retrouver dans les menus de certains établissements hôteliers inscrits sur la plateforme Jumia Travel, leader panafricain de la réservation d’hôtels en ligne.

C’est une recette qui fera certainement les beaux jours des usagers lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui se tiendra du 19 novembre au 03 décembre prochain au Cameroun.



 Vos commentaires



 

recherche





 
 
               

© Afrik-cuisine.com - 2016