14 décembre 2017 / Mis à jour à 06:54 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Mali - Terrorisme
Attaque terroriste au Mali dans un village de vacances

Une attaque terroriste dans un complexe de luxe, le campement Kangaba, en périphérie de la capitale Bamako, un village de vacances fréquenté par des Occidentaux touristes au Mali, a fait deux morts et pour l’instant une vingtaine d’otages ont été libérés. Les forces de sécurité ont déclaré que les opérations contre un nombre inconnu d’hommes armés sont en cours. Il y aurait deux morts et une vingtaine d’otages libérés.

Un porte-parole du gouvernement a décrit les agresseurs comme des jihadistes présumés, tandis que la Mission des forces de Barkhane et de la Minusma (force de l’ONU) au Mali a décrit l’incident comme une attaque terroriste et a déclaré qu’il assistait les forces locales.

A 20 minutes de l’aéroport et 30 minutes du centre ville, le campement se trouve à la sortie de Bamako en direction de Ségou et un endroit populaire auprès des touristes occidentaux, des expatriés et des habitants. Il propose un hébergement de luxe, un spa et trois piscines, des restaurants ainsi que des excursions et des sports.

Comme la majorité, si les hôtels autour de Bamako, les visiteurs subissent des contrôles de sécurité obligatoires par les gardiens.

Rappelons que l’hôtel Radisson Blu de Bamako été l’objet d’une attaque terroriste similaire qui avait fait 20 morts en novembre 2015.

"Les forces de sécurité sont en place. Le Campement Kangaba est bloqué et une opération est en cours ", a déclaré le porte-parole du ministère malien de la sécurité, Baba Cissé. Pour l’instant, une vingtaine d’otages ont été libérés et il y aurait deux morts a déclaré le ministre malien de la Sécurité.



à la une




communiqués

afrik-foot