19 novembre 2017 / Mis à jour à 05:41 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Mali - Terrorisme
Attaque au nord du Mali : 3 Casques bleus de l’ONU tués

La mission des Nations Unis au Mali a annoncé que trois de ses soldats de la paix ont été tués lors d’une attaque dans la ville de Kidal au nord du pays. Tois autres soldats ont été blessés. La mission au Mali est la mission de maintien de la paix active la plus meurtrière au monde.

"Hier, le camp de la Minusma à Kidal a été la cible de tirs intensifs de roquettes » qui ont fait cinq blessés parmi le personnel de la Minusma. Les informations préliminaires indiquent qu’une dizaine d’obus de différents calibres ont ciblé le camp (...) quelques-uns ont atterri dans les quartiers avoisinants le camp" précise le communiqué de l’ONU qui ajoute que "Peu après, une position de la Force a été attaquée à l’extérieur du camp. Trois casques bleus ont été tués et trois autres blessés".

"La Minusma condamne dans les termes les plus vigoureux ces attaques lâches et abjectes contre son personnel et la mise en danger de la population civile. Elle exhorte les parties présentes à Kidal à assumer leur pleine responsabilité pour identifier les responsables afin d’assurer leur traduction devant la justice », dénonce le communiqué.

L’attaque survient quelques jours après que la France ait proposé une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU qui autorise l’action militaire de cinq pays de la région du Sahel, le Niger, le Mali, le Tchad, le Burkina Faso et la Mauritanie, contre des groupes extrémistes. La force commune devrait comporter jusqu’à 5 000 personnes et serait basée au Mali.



à la une




communiqués

afrik-foot