23 novembre 2017 / Mis à jour à 08:39 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Soudan
6,7 millions de Soudanais auront besoin d’aide alimentaire
Près de sept millions de personnes auront besoin d’aide alimentaire cette année au Soudan en dépit des bonnes perspectives de récolte, ont estimé l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

"La plupart des personnes nécessiteuses ont été contraintes de fuir leurs maisons à cause des combats ou se préparent à rentrer chez eux suite à la signature de l’accord de paix global de 2005 (visant à mettre fin à la guerre dans le Sud)", indiquent les deux agences onusiennes dans un communiqué.

"Il est impératif d’apporter une assistance dans les délais au secteur agricole, aux rapatriés et aux autres communautés agricoles vulnérables avant le début de la prochaine saison des récoltes, en avril/mai dans le sud du pays, et juin/juillet dans le Nord", a indiqué Henri Josserand, patron du Système d’alerte précoce et d’information globale à la FAO.

On craint que les familles vulnérables ne soient pas, pour la plupart, en mesure de bénéficier des récoltes du fait des prix élevés des céréales.

La Mission d’évaluation des disponibilités alimentaires et vivrières de la FAO/PAM a découvert l’année dernière que la production globale de céréales du Soudan en 2005/06 s’élevait à environ 5,3 millions de tonnes, soit 55% de plus que la "très mauvaise campagne agricole 2004/05, et 17% de plus que la moyenne des cinq précédentes années, lit-on dans le communiqué.

Pourtant une très bonne récolte

Une pluviométrie favorable sur la quasi-totalité du pays, la faible incidence des parasites et des maladies, l’amélioration de la sécurité dans le sud du Soudan et la légère amélioration de la sécurité dans la région occidentale du Darfour à l’époque des semis qui a débuté en mai dernier, ont eu pour effet une augmentation des zones de culture, d’après cette mission d’évaluation.

Le total des terres cultivées dans le pays était de 57% supérieur à l’année dernière. "Le tableau est encourageant comparé aux années précédentes, et le peuple du Soudan a besoin de toute l’aide qu’il pourrait obtenir, particulièrement de la nature", a déclaré, pour sa part, le directeur pays du PAM, Ramiro Lopes da Silva.

Cependant, a-t-il ajouté, beaucoup de gens ont également besoin d’aide de la part de la communauté internationale, notamment dans la région troublée du Darfour, mais aussi du Sud Soudan qui commence à peine à se relever de plus de 20 années de guerre civile, a-t-il dit.

3,5 millions de personnes dans le Darfour et au Sud Soudan

La mission conjointe menée par les deux agences onusiennes a découvert que 6,7 millions de personnes avaient besoin d’environ 800.000 tonnes d’une aide alimentaire ciblée en 2006.

Il s’agit de plus de deux millions de personnes déplacées internes (IDP), quelque 900.000 rapatriés et près de 3,5 millions de personnes très vulnérables dans le Darfour, au Sud Soudan et dans les zones marginales du centre et de l’est du pays.

Le PAM envisage de mobiliser et distribuer 731.000 tonnes de vivres à plus de six millions de personnes à travers le Soudan en 2006. Pour sa part, la FAO a récemment lancé un appel pour une aide de 40 millions de dollars destinée à financer ses opérations de secours agricoles et ses activités de relance tout au long de cette année.

Ces activités comprennent la distribution de semences et d’outils, mais aussi de matériel de pêche et de médicaments pour le bétail et pour les familles vulnérables, particulièrement les rapatriés et les personnes déplacées internes.



à la une




communiqués

afrik-foot