21 septembre 2014 / Mis à jour à 21:47 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Cameroun - Nigeria
Bakassi est définitivement camerounaise
La Cour internationale de justice a accordé la souveraineté de la péninsule de Bakassi (golfe de Guinée) au Cameroun. Ce territoire de 1 000 km2, riche en matières énergétiques, était disputé depuis 10 ans par le Nigeria et le Cameroun.

Ni perdant ni vainqueur. Le Cameroun cache sa joie et le Nigeria sa peine. La Cour internationale de justice (CIJ) a accordé, jeudi dernier au Cameroun, la souveraineté de la péninsule de Bakassi (golfe de Guinée), disputée par les deux pays depuis dix ans. La péninsule, territoire marécageux de 1 000 km2, recèlerait d’importants gisements pétroliers, en plus de ses richesses halieutiques. C’est aussi un sujet de discorde qui a envenimé les relations entre Yaoundé et Abuja, chacun voulant en exploiter les ressources à son propre profit. Les deux capitales se disent prêtes à respecter le jugement prononcé à La Haye.

La justice passe

Lagos a relevé que l’arrêt ne portait pas atteinte aux droits des citoyens nigérians vivant sur la péninsule de Bakassi et au contrôle qu’exerce le Nigeria sur les réserves déjà existantes et la production de pétrole. " Le jugement n’aura aucun impact sur les réserves du Nigeria en pétrole et en gaz. Il est évident qu’il y a à la fois des gains et des pertes pour chacun des Etats. C’est normal pour un dossier qui est aussi vaste et complexe que celui-là ", affirme Musa Elayo, vice-ministre de la Justice, dans un communiqué.

La Cour de justice s’est basée sur le respect des frontières héritées du colonialisme. Dans son arrêt, la Cour, principal organe judiciaire de l’Onu, a souligné que l’accord germano-britannique du 11 mars 1913, qui délimitait la frontière entre les deux pays au niveau de la zone de Bakassi en faveur du Cameroun, restait valide.

A Yaoundé, on cache mal sa joie. Si les autorités se disent " engagées à respecter les termes de l’arrêt ", la presse camerounaise est en liesse.

Lire l’arrêt de la Cour de justice internationale.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles