17 novembre 2017 / Mis à jour à 22:04 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Ile Maurice - Télécommunications
L’ADSL débarque à Maurice
Asymmetric Digital Subscriber Line. L’Internet à haut débit se lance à Maurice. Mauritius Telecom commercialise depuis lundi la ligne ADSL, dix fois plus rapide qu’une connexion par modem. Malgré l’avancée technologique, les clients risquent d’être peu nombreux : l’ADSL coûte très cher.

L’ADSL ou Asymmetric Digital Subscriber Line, a été lancée lundi à l’Ile Maurice. L’Internet à grande vitesse, qui conquiert un public de plus en plus important aux Etats-Unis et en Europe, a donc fait son apparition sur l’île de l’Océan Indien. Commercialisée par Mauritius Telecom, l’ADSL est en fait proposée par deux providers mauriciens : Telecom Plus et Data Communication Ltd (DCL), qui se baseront sur l’offre de Mauritius Telecom (MT) : 2 000 à 4 000 roupies (75 à 150 euros) mensuel selon le débit pour les tarifs de base.

Le débit de l’ADSL est dix fois supérieur à celui d’une connexion par modem. Il facilite donc l’envoi et la réception de données, permet de réduire les temps de téléchargement et de regarder des vidéos avec un grand confort. Grâce à ce système, l’abonné peut recevoir des appels téléphoniques et des fax sans interrompre sa connexion Internet et ce, 24h/24.

1 000 clients potentiels

Les Mauriciens qui en ont les moyens ont accès à deux offres : Surfnet1, d’un débit maximal de 512 kilobits par seconde (kbps) en downloading (réception des données par l’abonné) et 128 kbps en uploading (envoi de données par l’abonné), qui est vendu à 1 725 roupies (Rs) et Surfnet2, permettant un downloading à 1024 kbps et un uploading à 128 kbps, qui coûte 3 795 Rs. Pour comparaison : le débit par modem est de 56 kbps maximum. Les tarifs proposés ne prennent pas en compte les frais de connexion (1 000 Rs), la TVA (12%), l’abonnement à Internet et le prix (ou la location) du modem ADSL.

Dans un premier temps, la capacité maximale de l’ADSL n’est garantie qu’aux abonnés se trouvant dans un rayon de 4 km autour des six échangeurs téléphoniques de Port-Louis, Plaine-Verte, Rose-Hill, Candos, Floréal et Forest-Side. Mauritius Telecom évalue à un millier le nombre de clients potentiels pour le service ADSL, d’ici à la fin de l’année 2002, en majorité des entreprises et Telecom Plus a annoncé des " packs " ADSL pour avril prochain, ce qui devrait réduire la note de l’abonné.



à la une




communiqués

afrik-foot