20 décembre 2014 / Mis à jour à 10:01 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux

Pan Afrique - Ecologie - Environnement
L’Afrique en guerre contre les sacs plastiques
Plusieurs pays du continent les ont interdits pour réduire la pollution. Alors que les pays européens ne donnent pas toujours l’exemple dans la lutte contre les sacs plastiques, les États africains font figure de bons élèves. Depuis plusieurs années, de nombreux pays du continent ont décidé de se débarrasser de leurs sacs plastiques pour réduire la pollution et améliorer les conditions de vie des populations.

Haro contre les sacs plastiques ! C’est le mot d’ordre adopté par de multiples États africains pour réduire la pollution. L’Afrique du sud, le Rwanda, l’Érythrée, l’Ouganda, la Tanzanie, le Gabon, et le Kenya mènent depuis plusieurs années une lutte sans merci contre les sacs plastiques, rapporte La Croix. Selon l’association anglo-saxonne, Reuse it, qui milite pour le sac réutilisable, la planète consomme un million de ces sacs chaque minute soit 500 milliards par an au bas mot. C’est une « véritable pandémie de plastique » selon une expression de l’organisation.

Le Burkina Faso a récemment prouvé son implication dans la lutte contre ce fléau. Le pays est en proie depuis deux décennies à une pollution due aux sachets plastiques en raison de leur forte utilisation dans tous les secteurs d’activités. Un usage qui s’est aussi accru dans les villes et campagnes. Pour remédier au problème, les autorités ont organisé dans la capitale Ouagadougou un concours intitulé « zéro sachet plastique ». Près de 6120 citoyens ont participé à cette première édition du concours qui récompense les habitants qui ont ramassé le plus de sacs plastiques dans leur commune, rapporte Fasozine.

Près de 350 tonnes de déchets plastiques collectées

Une cérémonie s’est tenue le mardi 31 janvier dans la capitale burkinabè pour récompenser les lauréats en présence du ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Jean Couldiaty. C’est la commune de Bogodogo qui a remporté le concours pour avoir ramassé plus de 90 tonnes de déchets plastiques. Elle a reçu une somme de deux millions de FCFA, 500 000 FCFA en espèces et du matériel tel que des charrettes, brouettes, râteaux et poubelles. Au total, près de 350 tonnes de déchets plastiques ont été collectées. Ils ont été confinés au Centre de traitement et de valorisation des déchets de Ouagadougou. L’achat des déchets a permis de distribuer 25 millions de FCFA environ aux populations les plus défavorisées et aux participants de la collecte du concours.

Au Maghreb, le Maroc a également entamé sa guerre contre les sacs plastiques. Une loi les interdisant devrait bientôt entrer en vigueur. De même, le Mali a prévu d’adopter un projet de loi similaire stipulant que pour interdire la « production, la détention, l’importation, la commercialisation et l’utilisation de sachets plastiques ». Le Gabon a, quant à lui, pris des mesures depuis juillet 2010. Le président Ali Bongo a interdit l’usage de tous les sacs plastique non-recyclables et non-biodégradables. Des exemples concrets qui prouvent l’engagement écologique du continent pour l’environnement.

Lire aussi :

- Mali : Les sachets plastiques indésirables
- Burkina Faso : recycler le plastique pour protéger l’environnement et enrichir les femmes


lire aussi
Le gouvernement a interdit les sacs plastiques pour préserver l’environnement. Cette mesure est rentrée en vigueur le 1er janvier 2013. Tous ceux qui iront à l’encontre de cette interdiction seront...


dossier
La politique des pays africains relative à la gestion des sacs plastiques est une question centrale en matière d’écologie et de pollution. Certains pays optent pour l’interdiction de leurs production et commercialisation alors que d’autres mettent en place des stratégies de recyclage. Quoi qu’il en soit, la politique en matière de sacs plastiques semble de plus en plus primordiale.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers