Algérie - Côte d’Ivoire - Golfe arabo-persique - Japon - Sénégal
Coupe du monde des clubs : Niang, Belhadj et Keita défient le Barça
Ils sont trois Africains du côté d’Al Sadd, le champion d’Asie. Un Sénégalais, un Algérien et un Ivoirien, tous prêts à tenir à un club de légende : le FC Barcelone. Mamadou Niang, Nadir Belhadj et Kader Keita comptent en effet en découdre avec le champion d’Europe dans cette demi-finale de la Coupe du monde des clubs.

Finaliste malheureux en 2010 avec le TP Mazembe, l’Afrique a failli dans cette Coupe du monde des clubs 2011 : deux matches et deux défaites pour l’Espérance de Tunis. Mais le continent peut encore espérer être sacré. Mais pour ça, il faudra que Nadir Belhadj (Algérie), Kader Keita (Côte d’Ivoire) et Mamadou Niang (Sénégal) triomphe du Barça.

Car c’est bel et bien la meilleure équipe du monde qui se dresse entre Al Sadd et la finale de l’épreuve japonaise. Un casse-tête pour tous les entraîneurs, y compris José Mourinho qui a vu son Real Madrid bégayer son football lors du dernier Clasico (1-3). Mais Jorge Fossati, l’entraîneur des champions d’Asie, sait comment s’y prendre. "J’ai un plan, explique le technicien uruguayen en conférence de presse. S’ils acceptent ma requête d’autoriser Al-Sadd à aligner 15 ou 16 joueurs, alors je pense que nous aurons une chance ! Un célèbre équipementier a coutume de dire que rien n’est impossible. J’ai envie d’y croire plus que jamais maintenant même si nous affrontons sans conteste la meilleure équipe du monde. Cette rencontre constituera le défi le plus difficile de la carrière de mes joueurs. Nous devrons nous montrer humbles et garder un esprit fort et positif."

Seydou Keita, seul Blaugrana d’Afrique

Une chose est sûre, le club de Doha se méfie. "Messi et le Barça sont sur une autre planète. C’est possible de deviner ce que va faire Messi, mais c’est une autre affaire de l’en empêcher. Nous allons jouer avec nos moyens et ce collectif qui nous a déjà permis de faire de grandes choses. Leur tenir tête représenterait déjà en soi une grande satisfaction", estime ainsi Nadir Belhadj qui connaît bien les Blaugranas pour les avoir affronté avec Lyon. Même son de cloche du côté de Mamadou Niang, qui refuse de trop respecter les Catalans. "C’est une bonne surprise et un réel plaisir de jouer contre eux. Il arrivera ce qui arrivera, mais on va tâcher de défendre notre honneur et essayer de ne pas être trop ridicule..., assure l’attaquant sénégalais à L’Equipe. On est là pour prendre du plaisir et j’espère que ça sera le cas contre le Barça. On est là pour profiter. On ne se pose pas de questions. On n’a pas besoin de les regarder à la télé pour savoir qu’on va rencontrer des monstres. Messi ? Il n’y a pas que lui. Le Barça, c’est avant tout un collectif très fort."

Les forces d’Al Sadd ? "Je n’aime pas trop les comparaisons mais on est une équipe solidaire. Pour arriver jusqu’en demi-finale, on a quand même dû battre le dernier vainqueur de la Ligue des champions d’Afrique, l’Espérance de Tunis. Pour moi, ce n’est pas une petite équipe. Ça veut bien dire ce que ça veut dire...", se défend l’ancien Marseillais. Il y va de l’honneur de deux continents.

- Compositions probables des équipes

FC Barcelone : Valdes - Alves, Puyol, Piqué, Abidal - Xavi, Busquets, Fabregas - Sanchez, Messi, Iniesta. Entraîneur : Josep Guardiola
Al-Sadd : Saqr - Belhadj, Lee, Abdulmajed, Koni - Abdulmajid, Mohammed, Albloushi, Al Jalfan - Keita, Niang. Entraîneur : Jorge Fossati (URU)


Algérie



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com