Algérie
Olympiakos : Djebbour, c’est quoi le problème ?
Brillant en club, quelconque en sélection, le cas Rafik Djebbour fait débat en Algérie, où de nombreux observateurs commencent à douter de l’implication du buteur de l’Olympiakos. A commencer par Vahid Halilhodzic, le sélectionneur des Fennecs.

Il est sans conteste l’homme en forme du côté de l’Olympiakos. Et l’OM ferait bien de se méfier de Rafik Djebbour, le buteur algérien du club grec, déjà auteur de 7 buts en 8 rencontres de championnat.

Car, depuis son arrivée au Pirée, Djebbour est devenu meilleur. Une arme redoutable, une fine lame autant qu’une gâchette. L’homme fort de l’Olympiakos. En Grèce, l’ancien Auxerrois enchaîne les performances de haut niveau. Oui, mais voilà... Débarqué sous le maillot des Fennecs, le joueur de 27 ans redevient quelconque et pointe péniblement à 4 buts en 24 sélections. Bref, pas de quoi pavoiser.

Olympiakos : 7 buts, Algérie : 4 buts

D’autant que Vahid Halilhodzic, débarqué au sein de la Khadra en juin 2011, n’a pas encore pu voir Djebbour à l’oeuvre sous les couleurs des Verts. Lors des quatre derniers rassemblements de l’EN, le buteur de l’Olympiakos est arrivé : les adducteurs en août, de retour de blessure en septembre, fatigué et affaibli en octobre, au genou en novembre... "Cela me tue de ne pas jouer en équipe nationale. Je voulais vraiment jouer, mais la blessure m’en a empêché. Je ne peux vous donner une explication à mes blessures à répétition. A chaque fois que je viens en équipe nationale, il me faut un temps pour récupérer et reprendre mon souffle. Je joue la Champions’ League et le championnat grec. C’est un rythme infernal", déplorait l’intéressé à Compétition.

Sauf que l’enchaînement de ces coups durs commencent à faire douter Coach Vahid. Le Bosnien aime la discipline et le manque d’entrain, et de chance, de Djebbour fait que le sélectionneur se pose des questions quant à l’implication du buteur des Rouges. A en croire Compétition, le sélectionneur aurait récemment dit deux-trois mots à Djebbour. Qui se défend. Sauf que les faits restent : sous le maillot de l’Olympiakos, Djebbour enchaîne les prestations. Comme ce week-end où l’Algérien a égalisé face au Panathinaikos (1-1), quelques jours après avoir déclaré forfait pour la double confrontation avec la Tunisie et le Cameroun...


Algérie



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com