Brésil - Gabon
Le Brésil s’impose face aux Panthères du Gabon
Sans surprise, le Brésil s’est imposé à Libreville au Stade de l’Amitié sino-gabonaise, en battant les Panthères du Gabon par 2 buts à 0, au cours d’un match amical international. Les buts brésiliens ont été marqués par Alex Sandro (12e) et Hernanes (35e).

(de notre correspondant)

Prévu pour débuter à 19 heures locales, le match international amical Gabon-Brésil a commencé avec près d’une demi-heure de retard, après les hymnes du Gabon et du Brésil et une coupure d’électricité de 14 minutes, qui a mis le stade dans le noir. Dans plusieurs quartiers de Libreville l’électricité n’est revenu que bien après la rencontre. Beaucoup de Gabonais ont suivi le match sur leurs téléphones portables ou à la radio.

Sur le terrain c’est le Gabon qui s’est créé la première occasion de but à la 4e minute de jeu par son attaquant Pierre Emerick Aubameyang, avant d’encaisser son premier but à la 12e minute suite à une erreur de la défense, laquelle permettra à Alex Sandro de signer la première réalisation du Brésil au cours de cette rencontre.

La réaction des Gabonais a été timide et à la 35e minute du match, le Brésil revient à la charge avec Hernanes, qui signe le deuxième but brésilien, obligeant le portier Gabonais, Didier Ovono à aller chercher le cuir au fond les filets. Brésil 2, Gabon 0.

Pierre Emerick Aubameyang et ses coéquipiers ne réussiront pas jusqu’à la fin du match à trouver le chemin des buts. Ils ont même failli prendre le 3e but à la 70e minute de la rencontre. Mais grâce à une sortie magistrale du gardien Didier Ovono, face à une incursion de Bruno Cesar, le Gabon est passé à côté de l’humiliation. Le Brésil a remporte le match sans surprise. Le miracle attendu par les supporters des Panthères n’a pas eu lieu.

Il y a encore beaucoup de choses à faire du côté du Gabon avant la CAN 2012. La défense ne fonctionne pas bien. L’attaque manque des hommes de précisions. Gernot Rohr devrait écouter sans doute le sentiment de son homologue brésilien Mano Menezes, qui a déclaré après le rencontre : "Je pense que l’équipe gabonaise doit encore beaucoup travailler si elle veut être à la hauteur de l’événement qu’elle doit organiser l’année prochaine. Le Gabon a fait beaucoup d’erreurs en défense, je conseille aux joueurs gabonais d’être calmes sur le terrain pour pouvoir produire un bon jeu", a-t-il conseillé.


Brésil



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com