Brésil - Gabon
Gabon : Tout le pays attend le Brésil
Le Gabon met les petits plats dans les grands : pour se préparer à la CAN, leur CAN, les Panthères affrontent le Brésil, cinq fois champion du monde. Un match historique qui attire l’attention de toute une nation.

(de notre correspondant)

Tout le peuple gabonais est dans l’attente du match historique qui opposera jeudi à 19 heures le onze brésilien aux Panthères du Gabon. Les joueurs brésiliens sont arrivés à Libreville il y a 48 heures et ont procédé à leur première séance d’entrainement au stade de Sibang, qui a refusé du monde, les Gabonais ayant massivement fait le déplacement pour aller voir leurs idoles brésiliennes.

"Nous allons jouer ce match avec beaucoup de sérieux", a déclaré Daniel Alves aux journalistes, à la fin de la première séance d’entrainement. Dans la nuit du 6 au 7 novembre, les joueurs brésiliens et leur staff technique sont arrivés à Libreville vers 2 heures du matin, dans le cadre d’un match amical international qu’ils livreront le 10 novembre à 19 heures à Libreville contre les Panthères du Gabon. Des milliers de Gabonais se sont rendus à l’aéroport international Léon Mba pour accueillir la Seleçao, tout comme au stade de Sibang, où les coéquipiers de Fabio ont déroulé leurs premiers modules d’entrainement.

Visiblement le Stade d’Angondjé construit pour 40 000 places fera le plein demain. Personne ne veut rater cette rencontre que le président de la république, Ali Bongo Ondimba offre comme cadeau de la fin d’année à la jeunesse gabonaise. Elle sera retransmise dans une soixantaine de pays à travers le monde. Les poulains de Gernot Rohr n’ont pas droit à l’erreur. C’est un match test pour eux, qualifiés d’office à la CAN 2012. Mais une défaite des Panthères n’étonnera personne face au quintuple champion du monde en football. Néanmoins, Daniel Cousin et ses coéquipiers devront mouiller le maillot pour éviter l’humiliation devant leurs supporters.

Les Brésiliens ne sont pas venus faire une balade de plaisir au Gabon. La Seleçao est en pleine reconstruction. Mano Menezes qui a remplacé Dunga après le fiasco au mondial Sud Africain veut bâtir une équipe solide avant le mondial 2014, que le Brésil organise. "Nous sommes fiers des Gabonais, voir toute cette foule venir soutenir la Seleçao, cela fait chaud au cœur. S’agissant de la rencontre face au Gabon, malgré les absences de Kaka et marcelo, nous avons un groupe solide, dont la majorité des joueurs évoluent dans d’excellents clubs en Europe. Nous allons donc jouer ce match avec beaucoup de sérieux", assure Daniel Alves après la première séance d’entraînement à Libreville.

"Nous sommes soutenus par tout l’Etat pour préparer nos Panthères, maintenant place au terrain, place au jeu et que le plaisir de jouer transperce à travers les prestations des Panthères. Les joueurs vont tout donner, ils sont hyper-motivés", a souligné pour sa part le coach des Panthères à la sortie d’une rencontre avec le président de la République.

"Cette rencontre est un formidable cadeau que le président de la République offre à la jeunesse gabonaise. Je pense que la plupart des jeunes africains ont de la passion pour deux équipes : l’équipe nationale de leur pays et le Brésil. Je pense que pour les jeunes footballeurs africains, jouer avec le Brésil, c’est une occasion unique dans la vie. C’est pourquoi je souhaite que les joueurs gabonais avant tout se donnent du Plaisir à l’occasion de ce match, qu’ils se libèrent et qu’ils donnent du plaisir au public. C’est un bon match pour le public et pour la préparation de l’équipe pour la CAN 2012", a déclaré pour sa part le ministre gabonais des sports, Réné Demezo Obiang, à la veille de cette rencontre.


Brésil



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com