Sénégal
Sénégal : M’Bengue, Gassama et Traoré, merci papa merci maman
Cheikh M’Bengue, Armand Traoré et Lamine Gassama ont lâché la France et opté pour la sélection sénégalaise. Ainsi renforcés, les Lions, qui affrontent le Cameroun en juin, peuvent remercier les parents des trois ex-Espoirs français.

En pleine polémique des "quotas ethniques", la France vient de perdre trois joueurs. Et le Sénégal de les gagner. En effet, Cheikh M’Bengue (Toulouse), Lamine Gassama (Lyon) et Armand Traoré (Juventus Turin) ont décidé d’opter pour les Lions.

"Cela peut étonner. Mais c’est un choix que j’ai mûrement réfléchi avec ma famille. Je n’ai subi de pression de personne, j’ai fait ce choix en mon âme et conscience. Le cœur a parlé, mes parents sont Sénégalais, j’ai perdu mon père il y a six ans et, s’il était là aujourd’hui, il serait heureux. C’est une manière de lui rendre hommage. Je suis Français d’origine sénégalaise mais j’aime beaucoup mon pays, le Sénégal, et je ne renierai jamais mes origines", s’est justifié le Toulousain dans les colonnes de L’Equipe.

Car ce sont bel et bien les parents des trois joueurs, internationaux Espoirs français, qui ont pesé dans la balance. Le père d’Armand Traoré, décédé il y a deux mois, a en effet été remercié chaleureusement pour ses efforts, qui ont "beaucoup pesé sur le choix de son fils". Mbengue, lui, "avait donné le dernier mot à sa maman", a révélé Saër Seck, conseiller spécial du président de la FSF. "Elle m’a reçu à Toulouse. Mame Dior Dione a donné sa bénédiction en nous donnant ces documents administratifs", a-t-il souligné, avant d’ajouter que la même démarche avait été faite pour Lamine Gassama. "C’est un processus qui a été long. Les contacts datent de deux ans, voire un peu plus", a conclu Saër Seck, cité par l’APS.

"Ils sont nés en France et s’ils étaient sûrs de pouvoir jouer pour la France, ils joueront pour les Bleus", ont déclaré en chœur Augustin Senghor, le président de la FSF et son chargé de mission Saer Seck, qui est allé à la rencontre des binationaux. Reste maintenant à trouver une place dans la Tanière pour les trois néo-Lions. Avec Mamadou Niang, Demba Ba, Papiss Cissé ou Moussa Sow, l’attaque sénégalaise faisait trembler toute l’Afrique. Avec les arrivées de Gassama, Traoré et M’Bengue, qui viennent renforcer une arrière-garde déjà composée de Souleymane Diawara, Kader Mangane ou Pape Diakhaté, les Lions semblent de plus en plus. Le Cameroun, qui affronte les hommes d’Amara Traoré le 4 juin lors des éliminatoires de la CAN 2012, sont prévenus.


Sénégal



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com