22 septembre 2014 / Mis à jour à 21:47 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Libye - Tunisie - Conflit - Guerre
Le conflit libyen passe la frontière tunisienne

Les forces pro-Kadhafi se sont introduites en territoire tunisien. Les forces fidèles au dirigeant libyen Mouammar Kaddafi se sont introduites en territoire tunisien en poursuivant des insurgés et des réfugiés libyens. Des combats ont eu lieu entre les deux forces jusqu’au village frontalier de Dehiba, au sud du pays.

La guerre en Libye déborde les frontières. La ville frontalière de Dehiba, entre la Tunisie et la Libye, est devenue le théâtre d’intenses combats entre les insurgés libyens et les forces fidèles au président Mouammar Kadhafi depuis jeudi soir.

La ville tunisienne de Dehiba est un point stratégique du conflit. Son poste- frontière est passé à trois reprises successives des mains des rebelles à celles des combattants du colonel Kadhafi. Ces affrontements, à coup de mortiers notamment, ont déjà fait une victime civile tunisienne, selon des témoins.

La Tunisie réagit

La Tunisie a réagi rapidement jeudi soir en dénonçant « une violation de son intégrité territoriale par la Libye ». Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères a exprimé sa « grande préoccupation » et s’inquiète « de la sécurité des habitants de cette région ». Tunis a demandé à Tripoli de prendre « des mesures immédiates » pour mettre fin aux violations territoriales et d’éviter de mettre en danger les populations tunisiennes. Le contingent de l’armée tunisienne, déjà présent, a été renforcé dans la région de Dehiba. Des gardes nationaux supplémentaires ainsi que des véhicules blindés ont été déployés.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers