Algérie - Maroc
CAN 2012 : Toute l’Algérie veut Meghni contre le Maroc
Jouera ? Jouera pas ? Absent des terrains depuis un an, Mourad Meghni fait son retour. Tout doucement. Mais les supporters de l’Algérie compte sur le meneur de jeu de la Lazio Rome pour le match décisif des éliminatoires à la CAN 2012 contre le Maroc.

A 26 ans, Mourad Meghni n’est plus footballeur. Le talentueux milieu de terrain algérien n’est qu’un intermittent du spectacle, qui a joué la CAN 2010 sur une jambe avant de passer une demi-saison à s’en remettre, juste à temps pour... rater la Coupe du monde. Un constat dur, certes, mais réaliste. Mais son aura reste intacte : au point que toute l’Algérie réclame le retour de Meghni pour le match fratricide face au Maroc.

Plus qu’un match, c’est une question de suprématie régionale qui se jouera le 27 mars à Annaba, lors de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2012. C’est donc avec toutes ses forces vives que les Fennecs doivent affronter les Lions de l’Atlas. Et cela ne fait aucun pour les fans de la Khadra : cela doit être avec Mourad Meghni. Tant pis si l’ancien Sochalien n’a plus foulé les terrains depuis plus d’un an. D’autant qu’il a fait son retour à l’entraînement de la Lazio. Le constat est évident, l’Algérie a besoin du maître Meghni. S’il n’est pas apte à 100%, son talent fera le reste.

"Même sur une jambe"

Car, privés de Meghni, les Fennecs produisent un jeu indigent. Pire, ils ne gagnent plus. Et le numéro 10 des Verts s’est trouvé un avocat de poids, en la personne de Moussa Saïb. « J’apprends dans la presse que Meghni a repris les entraînements normalement et qu’il est à 100 % de ses moyens. Je ne vois pas donc pourquoi on ne l’appellerait pas pour le match du Maroc ! C’est tellement évident que la question ne devrait même pas se poser je pense, explique l’ancien meneur jeu d’Auxerre à Compétition. Je pense qu’on n’a pas vraiment le choix que de le convoquer. C’est un match capital et décisif, on devra donc utiliser toutes nos compétences pour gagner. Meghni est le meilleur, il faudra donc l’appeler. Même en étant à 50 % ou sur une seule jambe, il faudra l’appeler. [...] Lors des grands matchs, un bon entraîneur devrait utiliser tous ses atouts. Vaut mieux un joueur talentueux sur une seule jambe qu’un autre moins bon en super forme, surtout quand ce joueur s’appelle Mourad Meghni."

Alors, Meghni sera-t-il convoqué ? Pas sûr. Abdelhak Benchikha, le sélectionneur algérien, n’a pas semblé céder aux charmes des meneurs de jeu technique durant le CHAN 2011 : Djabou et Hadj Aïssa ont passé pas mal de temps sur le banc. Mais Meghni est d’une autre trempe. Pourtant, les premiers échos du royaume chérifien évoquent une pré-liste sans l’ancien international espoir français. Deux raisons, toutes simples : il n’est jamais bon de relancer un joueur dans un match avec un tel enjeu et, surtout, le Général a plus d’un tour dans sa manche. Son joker se nommerait Yacine Brahimi, le jeune prodige du Stade Rennais, qui aurait été convoqué pour cette rencontre.


Algérie



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com