Nigeria
Le Nigeria ne jouera pas la CAN 2012
Le président du Nigeria a suspendu les Super Eagles pour deux ans
Le président du Nigeria Jonathan Goodluck a retiré l’équipe nationale de football de toute compétition pour une durée de deux ans, à la suite des mauvais résultats lors de la Coupe du monde 2010. Bilan, les Super Eagles, demi-finalistes de la dernière CAN, ne défendront pas leur place pour l’édition 2012.

Demi-finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations, le Nigeria n’ira pas défendre sa troisième place acquise en Angola. Le président du pays a en effet suspendu l’équipe national de football de toute compétition pendant deux ans, faute de résultats à la Coupe du monde qui a lieu en Afrique du Sud, a annoncé mercredi un porte-parole de la présidence.

Johnathan Goodluck, le président du Nigeria, n’est pas content de la triste performance des Super Eagles en Afrique du Sud. Éliminés de la compétition après n’avoir marqué qu’un seul but, les hommes de Lars Lagerback n’ont pas fait honneur à leur statut. Dans un groupe a priori à leur portée, les champions d’Afrique 1994 sont rentrés bredouilles.

Élimination au premier tour

Goodluck avait fustigé l’attitude des joueurs, jugés indignes de porter le maillot vert et blanc. "Il y a eu toutes sortes de maladministration. Nous avons trouvé que le problème du football nigérian est structurel. La nation a déjà été suffisamment punie. Les gens ont eu des crises cardiaques à cause du football nigérian", a expliqué un porte-parole de la commission nommée pour expliquer l’échec du Nigeria en Coupe du monde.

Pire, Idah Peterside, l’attaché de presse de l’équipe nationale, a indiqué à la presse locale qu’il souhaitait voir une refonte de la sélection et que seuls des joueurs respectueux du maillot soient appelés. "Pour moi, il n’y a que dix joueurs présents à la Coupe du monde qui doivent revenir", a affirmé Peterside avant d’affirmer que c’est l’attaquant d’Hoffenheim qui aurait du porter le brassard de capitaine : "Il est intelligent et il a le sang froid. Cela apporterait un changement radical à l’équipe. Il y a de nombreuses personnes qui tournent autour de l’équipe. Elles n’ont rien à faire ici et doivent dégager."

La FIFA pas encore prévenue

Malgré un groupe a priori à sa portée (Nigeria, Guinée, Éthiopie, Madagascar), les Super Eagles n’iront pas en Guinée équatoriale et au Gabon et sera donc absente de la CAN pour la première fois depuis 1998.

Une drôle d’idée quand on pense aux exemples du Togo et de la France, où la FIFA, qui n’a pas encore été prévenue officiellement, avait dénoncé l’ingérence politique dans les affaires footballistiques. Pour le football nigérian, déjà grand perdant dans cette sale affaire, les résultats pourraient être encore pire.


Nigeria



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com