Gabon - Lesotho
CAN - Mondial 2010 : le Gabon pulvérise le Lesotho
Les Panthères ont retrouvé les arguments d’espoir
En battant l’équipe lesothane dimanche dernier au stade Seisa Ramabadu en Afrique du Sud par 3 buts à 0, les Panthères du Gabon ont retrouvé les raisons de croire à une possible qualification pour la CAN et la Coupe du Monde de football 2010. Car, cette victoire relance le débat dans le groupe 5 où les Panthères sont à égalité de points(9) avec le Ghana battu 1-0 par la Libye.

La première mi-temps de cette rencontre débutée en grande pompe par une attaque foudroyante du capitaine lesothan, Khoto, à la 2ème minute de ce duel a été stérile en buts. Cette option offensive et matinale du Lesotho oblige les poulains d’Alain Giresse à se concentrer rapidement et à prendre les choses au sérieux. Mais jusqu’à la pause, aucune équipe ne trouve le chemin des buts.

Grâce à un jeu collectif bien élaboré, Bruno Manga de la tête ouvre le score à 59ème minute, remettant ainsi de l’enthousiasme dans un match qui devenait de plus en plus morose et décousu. Les lesothans font tout pour revenir dans la partie et rassurer un public acquis à leur cause. Mais c’est Roguy Meye, balayant la défense des protégés de l’entraineur Zavisa qui double le score en mettant le ballon au fond des filets (2-0).

Après ce deuxième but des gabonais, les locaux vont prendre la direction du math, donnant parfois des sueurs froides aux coéquipiers de Brou Apanga. Manquant de réalisme et de combativité, les lesothans vont relâcher la pression. C’est alors que Bruno Mbanangoye , va, suite à un corner tiré par son coéquipier Djissikadié, saler l’addition en marquant le 3ème but des panthères(3-0).

Cette victoire est très importante pour les Panthères qui commençaient déjà à douter de leurs chances de qualifications. Mais, il reste une autre épreuve déterminante, le match contre la Libye en Octobre prochain. Il faudra que les Panthères sortent encore leurs griffes, s’imposent et croquent à belles dents cette formation qui ne voudra pas non plus se laisser mordre. En tout cas, en attendant l’issu de ce match capital, on peut déjà affirmer que les gabonais ont retrouvé le sourire et l’espoir.


Gabon




 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com