Ghana
Une Ghanéenne déclare être la mère du footballeur togolais Emmanuel Adébayor
Mary Asabea assure qu’elle a mis au monde l’attaquant d’Arsenal
Une Ghanéenne prétend avoir mis au monde l’attaquant togolais Emmanuel Adébayor. La famille de l’attaquant d’Arsenal dément et la mère de l’intéressé aurait même porté plainte...

Notre correspondant au Togo

Une Ghanéenne assure être la vraie mère au footballeur togolais Emmanuel Adébayor Shéyi, qui a pris part du 17 au 21 novembre au tournoi des quatre nations à Accra, au Ghana. « J’ai rencontré dans les années 60 à Drokokyewa (village situé dans la région Est du Ghana) un enseignant nommé Omadeley Adébayor avec qui j’ai fais un garçon que nous avions dénommé Kwamé Adebayor ; et ceci en présence de la première épouse bien sûr », a raconté Mary Asabea, selon les propos rapportés par le bimensuel togolais Calliope Sport. Elle poursuit en précisant que lorsque son fils avait deux ans, son père fut muté dans la région centrale à Agona Abodom et que, depuis, elle ne les a plus revus.

Madame Mary Asabea estime que quand elle a vu le capitaine des Eperviers jouer pour Arsenal (première division anglaise), elle a eu des palpitations prouvant qu’il est le fils dont elle avait perdu la trace. Ainsi, elle a entamé des recherches pour savoir si le footballeur n’a pas des origines nigérianes comme l’homme qu’elle dit l’avoir enceinté. Selon l’analyse de Calliope Sport, « l’année avancée par la dame ne correspond en rien à l’âge d’Adébayor puisque le joueur n’a même pas encore 25 ans, alors que cette histoire d’amour entre Mary Asabea et Omadeley Adébayor a eu lieu il y a bientôt 48 ans »...

Plaisanterie de mauvais goût ?

A Lomé, la famille du joueur prend l’affaire très au sérieux. La mère de Shéyi, celle que les Togolais connaissent, a dû écourter son voyage au Nigeria, où elle était quand l’affaire a éclaté, pour se rendre à Accra. De source proche de la famille, elle y est partie pour éclairer une fois pour toutes cette histoire avec Mary Asabea et porter plainte contre celle-ci.

Peter, le frère ainé d’Adébayor rencontré par le journal à Lomé, se dit très surpris par cette nouvelle : « C’est une histoire sans tête ni queue inventée pour ternir l’image de notre famille. On ne peut pas réclamer ce qui ne nous appartient pas. Si même, il s’agit d’une plaisanterie, c’est de mauvais gout ».

Peter pense que Mary Asabea est probablement fan de Shéyi et a conçu cette stratégie juste pour pouvoir rencontrer son idole. « Tout le monde ici au Togo nous connaît. Les Togolais nous ont vu naître et grandir à Kodjoviakopé (ndlr : quartier frontalier avec le Ghana). Tout le monde sait comment nous avons passé notre enfance. Nous sommes cent pour cent Togolais, et nous le demeurons », a-t-il ajouté. En attendant des éclaircissements, l’affaire continue d’animer les discussions à Lomé...


Ghana



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com