17 septembre 2014 / Mis à jour à 03:47 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Communiqués

Lukoil en Côte d’Ivoire
Lukoil Overseas a signé un accord sur la prospection en Afrique de l’Ouest. LUKOIL Overseas (100% compagnie associée de LUKOIL) a acquis une quote-part de 63% dans l’Accord sur le partage de la production en ce qui concerne la prospection géologique, l’exploitation et l’extraction sur le bloc en eau très profonde CI-205 du plateau continental de la République de Côte-d’Ivoire.

Le vendeur a été la compagnie privée nigériane Oranto Petroleum International Ltd. L’accomplissement de la transaction, en particulier, est conditionné par la réception de l’agrément de l’autorité de la République de Côte-d’Ivoire et la désignation LUKOIL Overseas par l’opérateur du projet.

Actuellement, le projet est le sujet d’une Production Partageant l’Accord entre la République de la Côte-d’Ivoire d’Ivoire, représenté par le Ministère de Mines et d’Énergie et le Ministère de l’Economie et des Finances, et le consortium comprenant Oranto Petroleum International Ltd. (90%) et la compagnie gazopétrolière nationale de Côte-d’Ivoire PETROCI Holding (10%).

Le bloc CI-205 se trouve dans le Golfe de Guinée (dans le bassin de Tano dont la teneur industrielle en pétrole et en gaz a été démontrée), à 15 km du gisement pétrolier Baobab, récemment découvert, un des plus importants de la République de Côte-d’Ivoire. La superficie du bloc est d’environ 2 600 km carrés. Eloignement de la côte : près de 100 km.

Le PPA a été signé en juillet 2001. Durant les cinq années écoulées, 2 400 mètres carrés ont fait l’objet d’une prospection sismique 3D et 4 900 mètres linéaires, d’une prospection sismique 2D. Les ressources pétrolières initialement pronostiquées excèdent 150 millions de tonnes. La période de prospection comprend trois étapes d’une durée totale de 7 ans. Au moment actuel débute la deuxième étape de prospection pendant laquelle le Consortium est obligé de forer, un trou d’exploration d’un coût. Si l’on découvre un gisement commercial d’hydrocarbures, la durée de la période d’exploitation du bloc serait de 25 ans, et elle pourrait être prolongée encore de 10 ans.

La Société Nationale d’Opérations Pétrolières de la Côte-d’Ivoire (PETROCI Holding) a été fondée le 21 octobre 1975. Les 100% actions de cette compagnie appartiennent au Gouvernement de la République de Côte-d’Ivoire. Le holding comprend la compagnie de transformation PETROCI Exploration-Production, le réseau de distribution du gaz PETROCI Gaz et la compagnie pétrolière de service PETROCI Industrie-Services. Le volume journalier moyen d’extraction du pétrole est d’environ 100 000 barils (les deux tiers environ de ce volume reviennent au gisement Baobab). Oranto Petroleum Ltd. (Nigéria) est une société affiliée de la compagnie Atlas Petroleum International Ltd., qui a commencé à opérer en 1998 et a possédé par le Prince Eze. Actuellement, la société travaille sur 10 blocs au Nigéria, en Guinée équatoriale et en République de Côte-d’Ivoire. L’extraction journalière de pétrole est supérieure à 10 000 barils. Atlas Petroleum est spécialisée dans l’exploitation de gisements pétroliers sur le plateau continental. Ses partenaires principaux sont les compagnies TransAtlantic Petroleum, Devon Energy, Noble Energy, Pioneer Natural Resources (tout USA), Nexen (Canada) et Roc Oil (Australie).


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers