14 mai 2018 / Mis à jour à 08:00 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Arabie Saoudite - Egypte - International - Pakistan - Pan Afrique - Sénégal - Turquie - Coopération - Politique - Terrorisme - Drame - Crime et banditisme - Droits de l’Homme
Arabie Saoudite : coalition de 34 pays pour lutter contre le terrorisme
Mohamed ben Salmane, ministre de la Défense d’Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite a formé une coalition islamique antiterroriste de 34 pays, dont l’Egypte, la Turquie, le Pakistan et le Sénégal, l’Iran et l’Irak étant exclus.

Front commun contre le terrorisme. C’est ce qui a été décidé en Arabie Saoudite avec notamment la formation d’une vaste coalition islamique anti-terroriste de 34 pays. Cela s’est passé à Ryad, selon l’agence officielle Spa qui en fait ’annonce ; ce mardi 15 décembre 2015.

Cette coalition islamique antiterroriste de 34 pays réunis entre autres l’Egypte, la Turquie, le Pakistan et le Sénégal. Placée sous la conduite de l’Arabie Saoudite, cette coalition sera dotée d’un centre de commandement basé à Ryad dans le but de « soutenir les opérations militaires dans la lutte contre le terrorisme ».

Futur prince héritier par ailleurs ministre saoudien de la Défense, Mohamed Ben Salmane, a indiqué, lors d’une conférence de presse à Ryad, que « cette coalition témoigne du souci du monde islamique à combattre le terrorisme et à être un partenaire dans la lutte mondiale contre ce fléau ».

De son côté, le prince Mohamed, fils du souverain saoudien, a souligné que cette coalition allait combattre toute organisation terroriste. Selon l’agence Spa, dix autres pays musulmans, dont l’Indonésie, soutiennent la nouvelle coalition et pourraient se joindre à elle ultérieurement.



à la une



afrik-foot