19 avril 2014 / Mis à jour à 20:35 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Algérie
Algérie : un gazier se vide de ses employés étrangers

Un gazier du Sud de l’Algérie vient d’arrêter sa production, nous apprend RFI. La raison est le départ des étrangers une semaine après la prise d’otage d’In-Amenas, qui a coûté la vie à 37 otages étrangers et un Algérien, selon LePoint.fr. Les employés ont demandé un renforcement de la sécurité et 250 étrangers ont quitté la plateforme. Un départ lourd de conséquence, car le plus grand projet algérien d’exploitation de gaz sec est ainsi à l’arrêt.


Algérie en bref
Les Algériens ont voté jeudi sans se bousculer pour élire leur président lors d’un scrutin sans surprise, le sortant Abdelaziz Bouteflika, qui a voté en fauteuil roulant, apparaissant comme...

Des incidents ont éclaté en Algérie à l’occasion de la présidentielle. Au sud-est d’Alger, à Bouira, des affrontements entre gendarmes et habitants qui s’opposaient au vote ont...

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a voté ce jeudi à Alger en fauteuil roulant pour l’élection présidentielle, dont il est le favori, selon des images diffusées en direct par la...


derniers articles Algérie
Sans surprise, le président sortant Abdelaziz Bouteflika remporte, pour la quatrième fois consécutive, l’élection présidentielle, avec 81,53% des...

Des journalistes marocains, envoyés à Alger pour couvrir le scrutin présidentiel, ont été bloqués à l’entrée du pays avant d’être renvoyés au...

D’après Ali Benflis, la fraude était au rendez-vous du scrutin du 17 avril. Il dénonce un système « corrompu ».


à la une




en bref