3 mai 2018 / Mis à jour à 13:06 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Algérie
Algérie : un gazier se vide de ses employés étrangers

Un gazier du Sud de l’Algérie vient d’arrêter sa production, nous apprend RFI. La raison est le départ des étrangers une semaine après la prise d’otage d’In-Amenas, qui a coûté la vie à 37 otages étrangers et un Algérien, selon LePoint.fr. Les employés ont demandé un renforcement de la sécurité et 250 étrangers ont quitté la plateforme. Un départ lourd de conséquence, car le plus grand projet algérien d’exploitation de gaz sec est ainsi à l’arrêt.



Algérie en bref
Le journaliste britanno-algérien Mohamed Tamalt qui était en détention depuis juin 2016 est décédé ce dimanche à la suite d’une grève de la faim. Il avait été condamné en juillet à une peine de deux ans...

Slimane Hachi, Directeur du centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques d’Algérie (CNRPAH) a annoncé avoir déposé un dossier auprès de l’UNESCO pour solliciter le...

La justice algérienne a prononcé, ce lundi 18 juillet 2016, des peines d’un an et de six mois de prison avec sursis au procès de la chaîne privée KBC. De son côté, la défense a accusé le gouvernement...


derniers articles Algérie
Alors que le Maroc accuse Téhéran d’avoir facilité une livraison d’armes au Polisario, au Sahara Occidental, l’Iran a fermement démenti les allégations de Rabat. Pour sa part, l’Algérie a réagi sans...

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations-Unies, accusant l’Algérie d’être le géniteur du Polisario, a indiqué que la résolution 2414 du Conseil de sécurité de l’ONU sur le renouvellement...

Situés profondément dans le désert, à l’extérieur de Tindouf, en Algérie, les camps de réfugiés sahraouis sont un centre politique distant mais vivant. Les camps abritent 173 000 réfugiés d’un conflit...


à la une



afrik-foot