17 janvier 2018 / Mis à jour à 22:46 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Algérie
Algérie : peines de prison avec sursis au procès de la chaîne KBC

La justice algérienne a prononcé, ce lundi 18 juillet 2016, des peines d’un an et de six mois de prison avec sursis au procès de la chaîne privée KBC. De son côté, la défense a accusé le gouvernement d’avoir fabriqué le dossier d’accusation. Le tribunal correctionnel d’Alger a condamné une fonctionnaire du ministère de la Culture, Nouria Nédjaï, à un an avec sursis et le directeur de KBC, Mehdi Bénaïssa, ainsi que le producteur d’une émission satirique diffusée par cette chaîne, Riad Hartouf, à six mois avec sursis. Le parquet avait requis deux ans avec sursis contre les trois prévenus, placés en détention préventive le 24 juin 2016. Le tribunal a ordonné leur remise en liberté immédiate.



Algérie en bref
Le journaliste britanno-algérien Mohamed Tamalt qui était en détention depuis juin 2016 est décédé ce dimanche à la suite d’une grève de la faim. Il avait été condamné en juillet à une peine de deux ans...

Slimane Hachi, Directeur du centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques d’Algérie (CNRPAH) a annoncé avoir déposé un dossier auprès de l’UNESCO pour solliciter le...

L’armée algérienne a déjoué un attentat imminent contre le centre commercial Park Mall de Sétif (Est) durant ce mois de Ramadan. L’attaque était préparée par un groupe terroriste dont huit membres ont été...


derniers articles Algérie
En Algérie, dix roquettes ont été découvertes par l’armée, près de Bordj Badji Mokhtar, proche de la frontière avec le Mali.

En Algérie, le FLN a exprimé « sa satisfaction » après l’instruction du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, sur les privatisations.

Malgré le déclin prononcé que l’Etat islamique (ISIS) connait en Irak et en Syrie, il pourrait refaire surface au Maghreb si l’on ne tire pas les leçons du passé et que les menaces existantes...


à la une



afrik-foot