30 juillet 2014 / Mis à jour à 00:10 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Algérie
Algérie : après la prise d’otages d’In Amenas, l’activité économique tourne au ralenti

La récente prise d’otage du site gazier d’In Amenas n’a pas fait que des victimes, nous selon le journal El Watan. Les entreprises opérant dans la région et même celles implantées dans les autres sites énergétiques subissent des dommages collatéraux. Le secteur du tourisme, principal moteur de la région, est frappé de plein fouet. Selon des spécialistes du Tourisme, les sites touristiques de Djanet, dans la Wilaya d’Illizi, seront sans doute les plus touchés.


Algérie en bref
Les deux boites noires de l’avion d’Air Algérie qui s’est écrasé dans le nord-mali sont en route pour Paris, où s’est tenu ce lundi matin à l’Elysée une réunion de suivi, où ont participé le président...

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a précisé que 54 Français ont été tués dans le crash du vol de la compagnie Air Algérie, au lieu de 51. Mais pour le moment, les causes du drame ne sont...

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a précisé que 54 Français ont été tués dans le crash du vol de la compagnie Air Algérie, au lieu de 51. Mais pour le moment, les causes du drame ne sont...


derniers articles Algérie
Le tueur présumé du musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, a été extradé vers la Belgique.

Un éventuel scénario du crash au Mali du vol MD-83 d’Air Algérie devrait être disponible dans « quelques semaines », espère le directeur du BEA.

L’Algérie est en colère contre le président François Hollande qui s’affiche comme le seul homme impliqué dans la gestion du crash du vol AH5017 au Mali. La faute aux autorités algériennes...


à la une




en bref