23 octobre 2014 / Mis à jour à 11:56 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux

Afrique du Sud - Swaziland - Développement - Femmes - Vie des médias
Afrique du Sud : les Mandela, stars de la téléréalité

Deux petites filles de Nelson Mandela, Swati Dlamini et sa sœur Zaziwe Dlamini-Manaway sont les nouvelles stars d’une émission de téléréalité produite par un producteur américain. Le but est de mettre en lumière la nouvelle génération d’Africains qui contribuent au développement du continent. Une tendance que les deux jeunes femmes incarnent.

Les « Mandela » débarquent à la téléréalité. Deux petites filles de l’emblématique ex-président sud-africain sont actuellement les héroïnes d’une nouvelle émission de téléréalité, intitulée « Etre Mandela », diffusée pour la première fois ce dimanche par le groupe NBC. Pour le moment, treize épisodes, qui montrent le quotidien des jeunes femmes, ont été tournés et devraient bientôt voir le jour en Afrique du Sud, selon la BBC.

L’objectif, selon le producteur américain de l’émission, est de mettre en lumière les cadres issus de la classe moyenne qui contribuent au développement du contient. « Nous voulons montrer la nouvelle Afrique et donner aux téléspectateurs un coup d’œil sur son niveau de sophistication et son irrésistible potentiel », a-t-il déclaré.

Une tendance qu’incarnent parfaitement Swati Dlamini, 32 ans, et Dlamini-Manaway, 34 ans, filles de Zenani Mandela et du prince Thumbumuzi Dlamini du Swaziland. Leur grand-mère est Winnie Madikizela Mandela, l’ex-femme de Nelson Mandela, qui a également fait une apparition dans la série. En revanche, le producteur n’a pas précisé si Nelson Mandela fera une apparition.

Respect du nom de Nelson Mandela

Les deux trentenaires ont grandi et étudié aux Etats-Unis. Mais elles ont finalement décidé de rentrer en Afrique du Sud, à Johannesburg, pour créer leur entreprise. Aujourd’hui, elles assument de lourdes responsabilités, tout en gérant leur vie de famille. Dlamini-Manaway, l’aînée, est mère de trois enfants qu’elle tente d’élever tout en menant ses activités professionnelles. Swati Dlamini est, quant à elle, mère célibataire.

Les deux sœurs sont aussi à la tête, avec leurs deux frères, d’une ligne de vêtement baptisée Long walk to freedom, titre de l’autobiographie de leur grand-père. Elles ont aussi tenu à assurer que l’émission ne ternira pas le nom de Nelson Mandela. « Nos grands-parents ont toujours dit de nous, c’est notre nom aussi, et nous pouvons faire ce que nous pensons être le meilleur raccord avec le nom, aussi longtemps que nous le traitons avec respect et intégrité », ont-elles affirmé. Elles ont d’ailleurs obtenu la bénédiction de leur grand-père, arguent-elles.

Dans le premier épisode de l’émission, Dlamini-Manaway et Swati Dlamini ont également tenu à rassurer les Sud-Africains sur l’état de santé de Nelson Mandela, qui s’était à nouveau dégradé dernièrement. « Il est heureux et en bonne santé », ont confirmé les petites filles du père de la Nation arc-en-ciel.


dossier
Rolihlahla Mandela est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, près d’Umtata dans le Transkei, région située dans l’est de la province du Cap-Oriental. Madiba, comme on le surnomme affectueusement, est le fils d’Henry Mandela, le principal conseiller du chef du Thembuland. Après la mort de son père, il devient pupille du chef afin d’être formé à la charge héritée de son père. Le règlement des litiges qui sont présentés à la cour et le glorieux passé de ses ancêtres dans la défense des intérêts de leurs concitoyens...


à la une




communiqués
Déplacement au Sénégal de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense de la République française, les 23 et 24 octobre 2014

Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso félicitent M. Denis Mukwege, Lauréat du Prix Sakharov pour 2014

Les Etats-Unis profondément préoccupés par l’expulsion de la RDC du responsable des Droits de l’Homme de la MONUSCO

L’Union africaine préoccupée par le regain de violence en Libye / Le Groupe international de contact pour la Libye tiendra sa réunion inaugurale mi-novembre 2014

Le Vice-Premier ministre et ministre de la Coopération belge au Développement, Alexander De Croo félicite le Dr. Mukwege, lauréat du prix Sakharov 2014.



en bref




image du jour

dossiers

liens utiles