Mauritanie : Arabo-berbères et Négro-mauritaniens - Afrik.com : l'actualité de l'Afrique noire et du Maghreb http://www.afrik.com/ Afrik.com offre un journal quotidien contenant des informations sur 56 pays africains fr-fr Mauritanie : Arabo-berbères et Négro-mauritaniens - Afrik.com : l'actualité de l'Afrique noire et du Maghreb http://www.afrik.com/squelettes/v4/images/logo-afrik.png http://www.afrik.com/ Mauritanie : l'armée a-t-elle maquillé la blessure du président ? http://www.afrik.com/../mauritanie-l-armee-a-t-elle-maquille-la-blessure-du-president Tue, 16 Oct 2012 18:24:30 +0200 Sébastien Badibanga Le massacre des militaires noirs mauritaniens déterré à Inal http://www.afrik.com/../article24285.html Tue, 06 Dec 2011 13:25:50 +0100 Plus de 300 Mauritaniens ont effectué un pèlerinage à Inal les 27 et 28 novembre, où des centaines de militaires noirs Mauritaniens ont été exécutés par le pouvoir en 1990. Ces soldats ont laissé derrière eux des familles, veuves, enfants qui n'ont jamais su où reposaient leurs dépouilles. Pour leurs proches, il était important de retourner sur les lieux du drame pour leur rendre hommage. Assanatou Baldé Youba Dianka : « Les noirs ont toujours été exclus en Mauritanie » http://www.afrik.com/../article23818.html Mon, 03 Oct 2011 15:44:39 +0200 Près de 1000 personnes ont répondu à l'appel à manifester du collectif « Touche pas à ma nationalité » contre le recensement des noirs en Mauritanie ce dimanche, à Paris, devant l'ambassade de Mauritanie. Youba Dianka, secrétaire général de l'organisation contre la violation des droits humains (OCVIDH), une des associations du collectif, confie à Afrik.com, les raisons de la colère. Assanatou Baldé La Mauritanie, « un Etat à deux vitesses » http://www.afrik.com/../article19506.html Thu, 15 Apr 2010 20:44:35 +0200 Les étudiants s'insurgent depuis le 25 mars dernier contre la volonté d'arabisation de la société mauritanienne exprimée, selon eux, le 1er mars à l'occasion de la journée de promotion de la langue arabe. Les autorités démentent, mais le malaise au sein de la communauté négro-mauritanienne est patent alors même que les récents régimes mauritaniens plaident pour le retour des déportés de 1989. Nouakchott a ainsi entrepris des démarches envers les réfugiés qui vivent en France et aux Etats Unis. Mais les organisations des droits de l'Homme et les principaux concernés dénoncent le caractère sélectif et discriminatoire de ce recensement. La résolution de « l'épineuse question » semble encore dans l'impasse pour le journaliste et activiste Abda Wone. Entretien. Falila Gbadamassi Mauritanie : histoire d'une discorde http://www.afrik.com/../article19480.html Tue, 13 Apr 2010 21:00:30 +0200 Porteurs d'un sentiment d'oppression culturelle et de marginalisation immuable, les Négro-mauritaniens manifestent leur amertume depuis les discours du premier ministre et de la ministre de la culture tenus le 1er mars sur la question de l'arabisation. Un retour dans l'histoire permet de comprendre que ces évènements sont les résurgences de vieilles tensions apparues dés la naissance de la Mauritanie Alicia Koch L'arabisation de la Mauritanie : un faux problème ? http://www.afrik.com/../article19471.html Mon, 12 Apr 2010 18:13:35 +0200 Le gouvernement mauritanien s'est exprimé, dimanche, sur la question de l'arabisation soulevée par le premier ministre et la ministre de la culture et de la jeunesse le 1er mars dernier. Une question qui a soulevé les foules et mis le feu aux poudres du côté des Négro-mauritaniens, en proie à un sentiment d'oppression culturelle, politique, économique et sociale. Alicia Koch Mauritanie : la langue arabe, révélatrice de tensions http://www.afrik.com/../article19449.html Fri, 09 Apr 2010 13:57:31 +0200 La tension est palpable depuis le mois de mars, sur le campus de l'université de Nouakchott, capitale de la Mauritanie. La volonté d'arabisation de l'enseignement a suscité la colère des étudiants négro-mauritaniens et réveillé des tensions inscrites dans l'histoire du pays depuis des générations. Alicia Koch Les étudiants négro-mauritaniens ligués contre la langue arabe http://www.afrik.com/../article19435.html Wed, 07 Apr 2010 19:35:22 +0200 Des centaines d'étudiants négro-mauritaniens se sont regroupés une nouvelle fois sur le campus de l'université de Nouakchott mardi pour exprimer leur indignation contre ce qu'ils appellent « l'arabisation complète » de la Mauritanie. Un sit-in qui fait suite à plusieurs manifestations provoquées par les discours du premier ministre et de la ministre de la culture lors de la journée de promotion de la langue arabe le 1er mars dernier. Alicia Koch Les réfugiés négro-mauritaniens de retour au pays http://www.afrik.com/../article13476.html Mon, 28 Jan 2008 12:46:52 +0100 Un premier contingent d'une centaine de réfugiés mauritaniens (une quinzaine de familles) est attendu ce lundi dans la ville de Rosso, (200 kilomètres de Nouakchott) frontalière du Sénégal, a annoncé dimanche soir le président du Comité interministériel chargé de préparer ces opérations de retour, Yahya Ould Ahmed Waghef, au cours d'une conférence de presse dans la capitale mauritanienne. Panapress Nouakchott prépare les Mauritaniens au retour de leurs compatriotes réfugiés http://www.afrik.com/../article12231.html Fri, 03 Aug 2007 18:33:02 +0200 Les autorités mauritaniennes ont lancé vendredi une campagne de sensibilisation des citoyens mauritaniens au retour de leurs compatriotes Noirs, réfugiés depuis 1989 au Sénégal et au Mali voisins suite à des affrontements ethniques. Des blocages existent au sein de la population dite arabe comme chez certains négro-mauritaniens. Zaïre Djaouane,Panapress Ould Abdallahi contre toute surenchère politique à propos des réfugiés http://www.afrik.com/../article12202.html Mon, 30 Jul 2007 14:16:14 +0200 Le président mauritanien, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, a rejeté "toute surenchère politique" à propos du retour des réfugiés mauritaniens se trouvant au Sénégal et au Mali depuis 18 ans, dans une interview accordée dimanche à la télévision nationale, à l'occasion de ses 100 jours passés au pouvoir. Panapress Mauritanie-Sénégal : espoir et inquiétude pour les réfugiés mauritaniens http://www.afrik.com/../article12201.html Mon, 30 Jul 2007 14:03:53 +0200 Avec ses cases recouvertes de chaume, ses femmes qui cuisinent autour d'un feu de bois, ses enfants qui jouent et ses hommes qui boivent du thé sucré, assis à l'ombre des arbres, ce village ressemble à un village typique du nord du Sénégal. Pourtant, parmi les Mauritaniens qui vivent ici, rares sont ceux qui s'y sentent chez eux. Il s'agit en fait d'un camp de réfugiés, et au mieux, d'une réalité artificielle – de la volonté déterminée d'un peuple, chassé de chez lui il y a près de 20 ans, de reconstruire sa vie en terre inconnue. notre partenaire IRIN Les Négro-Mauritaniens déportés veulent rentrer chez eux dans la dignité http://www.afrik.com/../article12139.html Fri, 20 Jul 2007 15:13:50 +0200 Les autorités mauritaniennes s'attellent à préparer le retour de près de 120 000 Négro-Mauritaniens déportés lors des affrontements interethniques de 1989. Vingt-mille d'entre eux se sont installés au Sénégal où une délégation ministérielle est, pour la première fois, allée à leur rencontre mercredi et jeudi derniers. Les réfugiés mauritaniens pourraient, à compter de septembre, regagner la Mauritanie où la question noire est loin d'être réglée. Falila Gbadamassi Les Négro-Mauritaniens bientôt de retour chez eux http://www.afrik.com/../article11845.html Fri, 01 Jun 2007 20:35:48 +0200 Les Négro-Mauritaniens, qui ont été déportés ou qui ont fui leur pays à la suite du conflit interethnique de 1989, seraient les bienvenus chez eux. Zein Ould Zeydane, le nouveau Premier ministre mauritanien, l'a annoncé jeudi aux députés. La Mauritanie s'est aussi engagé à lutter contre les pratiques esclavagistes. Falila Gbadamassi Les FLAM dénoncent une "arabisation" de la Mauritanie http://www.afrik.com/../article10799.html Mon, 04 Dec 2006 15:51:23 +0100 Le secrétaire général de la section Europe de l'Ouest des Forces de libération africaine de la Mauritanie (FLAM, aile originelle), Ibrahim Abou Sall, a accusé, dimanche à Paris, le pouvoir mauritanien de pratiquer "une arabisation systématique" du pays. Il a affirmé que près de 6.000 Négro- Mauritaniens ont dû émiger pour échapper à cette politique. Panapress