L'affaire Arche de Zoé - Afrik.com : l'actualité de l'Afrique noire et du Maghreb http://www.afrik.com/ Afrik.com offre un journal quotidien contenant des informations sur 56 pays africains fr-fr L'affaire Arche de Zoé - Afrik.com : l'actualité de l'Afrique noire et du Maghreb http://www.afrik.com/squelettes/v4/images/logo-afrik.png http://www.afrik.com/ L'Arche de Zoé : la cour d'appel de Paris rend son verdict http://www.afrik.com/../l-arche-de-zoe-la-cour-d-appel-de-paris-rend-son-verdict Fri, 14 Feb 2014 12:57:53 +0100 Fouâd Harit Gata Nder : « l'Arche de Zoé a trompé tout le monde » http://www.afrik.com/../article14051.html Wed, 09 Apr 2008 11:20:33 +0200 Après la grâce par le président Idriss Déby des six Français de l'Arche de Zoé, la justice tchadienne, « désavouée », a dû ravaler son orgueil, tandis que les familles des enfants attendent toujours d'être indemnisées. Néanmoins, l'affaire de l'Arche de Zoé fait paradoxalement moins de bruit au Tchad, où les enfants ont été enlevés, qu'en France. La population est davantage préoccupée par la guerre. Fabien Mollon Arche de Zoé : l'opération séduction d'Eric Breteau http://www.afrik.com/../article14049.html Tue, 08 Apr 2008 18:05:31 +0200 Le président gracié de l'association Arche de Zoé a accordé plusieurs interviews pour livrer sa version sur l'affaire des 103 « orphelins » qu'il avait tenté de transférer en France fin octobre. Eric Breteau faisait au passage la promotion de son livre, où il raconte en « détails » son « opération de sauvetage » et réaffirme l'implication des plus hautes autorités de l'Etat français. Awa Traoré Le marché aux enfants africains est ouvert http://www.afrik.com/../article13992.html Mon, 31 Mar 2008 21:18:50 +0200 L'affaire a défrayé la chronique ces six derniers mois. Les membres de l'Arche de Zoé, une ONG française, avaient été condamnés en décembre dernier par la justice tchadienne à huit ans de prison, pour avoir tenté d'enlever une centaine d'enfants afin de les emmener en France. Après que la justice française a confirmé cette sentence en janvier, le président Idriss Déby a finalement décidé, ce lundi, de gracier les travailleurs humanitaires français. Une décision qui pourrait être lourde de conséquences. Franck Salin Pour Deby, les opposants tchadiens enlevés sont « des détails » http://www.afrik.com/../article13567.html Thu, 07 Feb 2008 19:22:54 +0100 Idriss Deby considère l'arrestation violente de ses principaux adversaires politiques, avec lesquels il avait entamé un dialogue, comme « un détail ». Le chef de l'Etat tchadien, acculé dans son palais présidentiel par la rébellion armée, a néanmoins eu le loisir de songer au sort des Français condamnés de l'Arche de Zoé, qu'il pourrait « pardonner ». Saïd Aït-Hatrit L'Arche de Zoé : pour en finir avec le cannibalisme humanitaire… http://www.afrik.com/../article13500.html Sat, 02 Feb 2008 22:08:39 +0100 Les justices tchadiennes puis françaises ont comdamné les membres de l'ONG L'Arche de Zoé et son président Eric Breteau pour avoir, prétextant les sauver, menti et tenté d'enlever une centaine d'enfants tchadiens qui n'avaient nul besoin de leur aide. Cette affaire est révélatrice de la perversion de l'action humanitaire qui, transformée en humanitarisme, produit les effets les plus dévastateurs. Pour éviter la cannibalisation de toute politique de développement réel de l'Afrique, il faut d'urgence tourner la page du « tout humanitaire ». Bolya Baenga Les membres de l'Arche de Zoé condamnés à huit ans de prison http://www.afrik.com/../article13479.html Mon, 28 Jan 2008 16:07:40 +0100 Le tribunal de Grande Instance de Créteil a requis, lundi, huit ans de prison à l'encontre des membres de l'Arche de Zoé. A l'occasion du verdict, le juge français en charge de cette affaire a officiellement mis hors de cause la justice tchadienne, en déclarant le jugement de la Cour criminelle de N'Djamena valable. Une décision qui a suscité la colère des proches des six humanitaires. Stéphanie Plasse Arche de Zoé : la justice française rendra son verdict le 28 janvier http://www.afrik.com/../article13372.html Mon, 14 Jan 2008 20:34:06 +0100 Une peine de substitution de huit ans d'emprisonnement a été requise, lundi, devant le tribunal de Créteil contre les six membres de l'Arche de Zoé qui avaient été condamnés à huit ans de travaux forcés par la Cour criminelle de N'Djamena au Tchad. Dans le hall du palais de justice, des proches étaient venus soutenir les accusés français, tous sont convaincus de l'innocence des bénévoles de l'association. Les avocats ont, pour leur part, accusé la justice tchadienne d'avoir accumulé les vices de procédures. Reportage. Stéphanie Plasse Arche de Zoé : huit ans de prison requis contre les six accusés http://www.afrik.com/../article13367.html Mon, 14 Jan 2008 13:29:58 +0100 L'audience d'adaptation de la peine des huit ans de travaux forcés des membres de l'Arche de Zoé s'est ouverte, lundi, au tribunal correctionnel de Créteil, en présence de cinq des six condamnés, dont Eric Breteau, le président de l'association française, mais sans l'infirmière bénévole Nadia Mérimi. Les avocats de la défense ont profité de l'audience pour dénoncer le procès qu'ils jugent « scandaleux », au Tchad, des six Français accusés de tentative d'enlèvement d'enfants. Stéphanie Plasse L'Arche de Zoé : qu'en pensent les Tchadiens ? http://www.afrik.com/../article13274.html Mon, 31 Dec 2007 18:36:33 +0100 Au lendemain du retour en France des six membres de l'Arche de Zoé condamnés à huit ans de travaux forcés, pour enlèvement d'enfants, le Tchad s'interroge sur cette affaire. La population tchadienne oscille entre diabolisation et complaisance vis-à-vis des Français et de la justice tchadienne. Afrik fait le point sur ce dossier qui fait beaucoup parler de lui. Stéphanie Plasse Les membres de l'Arche de Zoé de retour en France http://www.afrik.com/../article13248.html Fri, 28 Dec 2007 12:33:55 +0100 Après avoir donné son accord, vendredi matin, à la demande de transfèrement des six Français de l'Arche de Zoé émise par Paris, le ministre tchadien de la Justice Albert Pahimi Padacké a annoncé leur départ pour ce même jour. Les six membres de l'association sont arrivés vendredi soir vers 20 heures à l'aéroport du Bourget, en France, où ils devraient purger leurs peines. Les Français avaient été condamnés, mercredi, par la justice tchadienne, à huit ans de travaux forcés. Stéphanie Plasse Affaire Arche de Zoé : à procès éclair, rapatriement éclair http://www.afrik.com/../article13246.html Thu, 27 Dec 2007 19:43:41 +0100 Condamnés à huit ans de travaux forcés, les six membres de l'association l'Arche de Zoé accusés d' « enlèvement d'enfants » ont demandé, mercredi, leur transfèrement vers la France. Selon des sources diplomatiques tchadiennes, cette demande pourrait intervenir dès jeudi et le rapatriement se faire « très rapidement », si celle-ci est validée par les autorités locales. Stéphanie Plasse Condamnés, les membres de l'Arche de Zoé devraient être en France d'ici « 48/72 heures » http://www.afrik.com/../article13239.html Wed, 26 Dec 2007 20:10:08 +0100 Les six membres de l'association française l'Arche de Zoé ont été condamnés mercredi à huit ans de travaux forcés. Leurs avocats, qui dénoncent une « mascarade judiciaire », estiment cependant qu'ils devraient être rapatriés en France d'ici « 48/72 heures » dans le cadre d'un accord entre le Tchad et la France. Saïd Aït-Hatrit Arche de Zoé : vers la fin de l'épilogue judiciaire http://www.afrik.com/../article13237.html Wed, 26 Dec 2007 15:53:15 +0100 Beassoum ben Ngassoro, le procureur général de la Cour criminelle tchadien a requis, mercredi, 7 à 11 ans de prison assortis de travaux forcés contre les six accusés français. Jugés depuis vendredi, les membres de l'association française l'Arche de Zoé sont accusés d'avoir voulu « évacuer » 103 enfants du Tchad vers la France. Stéphanie Plasse L'Arche de Zoé charge ses intermédiaires tchadiens http://www.afrik.com/../article13228.html Mon, 24 Dec 2007 14:52:05 +0100 L'audience au procès de l'affaire de L'Arche de Zoé a repris ce lundi à N'djamena. Les premiers parents des 103 enfants que l'association voulait emmener en France sont auditionnés devant la Cour criminelle. Ils réclament 103 millions d'euros de dommages et intérêts. Prise d'un malaise, l'infirmière française Nadia Merimi a été évacuée du box des accusés. Eric Breteau, le président de l'ONG française, rejette la responsabilité sur les intermédiaires tchadiens. Franck Salin