1er novembre 2014 / Mis à jour à 23:18 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Afrique du Sud - Justice - Crime et banditisme - Fait divers - Prison
Affaire Oscar Pistorius : l’enquêteur accusé de sept tentatives de meurtre
Oscar Pistorius, l’athlète sud-africain accusé de meurtre

Nouveau rebondissement dans l’affaire Oscar Pistorius, accusé du meurtre de sa petite amie. La défense remet en question la crédibilité de l’enquêteur, lui-même accusé de sept tentatives de meurtre.

L’officier en charge de l’enquête dans l’affaire Pistorius, Hilton Botha, a été dessaisi de l’affaire. La défense a révélé le passé de ce dernier. En 2009, alors qu’il est ivre, Hilton Botha tire sur un « grand taxi » pour tenter de l’arrêter. Il a été accusé de sept tentatives de meurtre, selon la police de Pretoria. « Nous n’avons été informés hier (mercredi) que les accusations de tentatives de meurtre avaient été rétablies contre Hilton Botha », a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police Neville Malila. En effet, le dossier avait été classé quelques temps après l’incident avant d’avoir été dernièrement rouvert.

Ces déclarations sont intervenues peu avant l’arrivée du champion handisport, accusé du meurtre de sa petite amie, la mannequin sud-africaine Reeva Steenkamp, au tribunal pour une nouvelle audience. Cette nouvelle information en faveur de la défense s’ajoute aux nombreuses irrégularités constatées durant l’enquête.

Mercredi, l’avocat de la défense, Barry Roux, a longuement interrogé Hilton Botha sur la manière dont il a mené l’enquête. Il a notamment reproché à l’officier d’avoir permis à ses hommes de s’aventurer sur le lieu du drame sans précaution aucune, sans patin aux pieds. Il s’est également interrogé sur la douille retrouvée dans la cuvette des toilettes dont les enquêteurs n’avaient pas remarqué la présence. Par ailleurs, la liste des appels téléphoniques de l’athlète n’ont pas été passés au crible.

Oscar Pistorius, quant à lui, maintient sa version des faits. Il aurait confondu sa compagne avec un cambrioleur, caché dans les toilettes. Même si ses avocats reprennent le dessus depuis ce mercredi, l’athlète paralympique n’est pas pour autant sorti d’affaire. Durant la nouvelle audience qui a débuté ce matin à 11 heures, le procureur a retenu la préméditation contre l’athlète, en plus des accusations de meurtre.

A l’issue de la plaidoirie de la défense et le réquisitoire de l’accusation, le juge décidera de remettre ou non Pistorius en liberté sous caution. Le procès de l’accusé ne devrait pas commencer avant plusieurs mois.


lire aussi
Selon le parquet, des témoins affirment avoir entendu Oscar Pistorius et sa petite amie Reeva Steenkamp se disputer violemment. Seulement, la défense de l’athlète a réussi à faire vaciller...

Lors de sa nouvelle audience ce mardi devant la justice, Oscar Pistorius, l’athlète sud-africain doublement amputé, a réitéré que son meurtre n’était pas prémédité. Il s’est dit même « mortifié par la...

Accusé du meurtre de sa petite amie, Oscar Pistorius, l’athlète sud-africain doublement amputé, a pris les meilleurs avocats d’Afrique du Sud pour assurer sa...

Oscar Pistorius, l’athlète sud-africain doublement amputé, entré dans l’histoire pour avoir couru avec les valides aux Jeux olympiques de Londres, a été inculpé vendredi pour le meurtre de sa petite...

Oscar Pistorius, premier athlète paralympique à avoir participé aux Jeux Olympiques avec les valides, a tué sa petite amie, ce jeudi matin, à son domicile de Pretoria, la capitale de l’Afrique du Sud....

Accusé du meurtre de sa petite amie, Oscar Pistorius a été libéré sous caution ce vendredi.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles