Egypte
Aboutreika repart pour un tour avec Al Ahly et l’Egypte
Auréolé d’une nouvelle victoire en Ligue des Champions avec son club d’Al Ahly à 34 ans, Mohamed Aboutreika était attendu à l’issue de la rencontre face à l’Espérance de Tunis pour officialiser sa retraite. Mais le meneur de jeu des Diables Rouges et de la sélection nationale égyptienne a pris tout son monde à contre-pied en annonçant son désir de poursuivre sa carrière jusqu’au Mondial 2014.

Mohamed Aboutreika n’en a donc pas fini de régaler les supporters égyptiens. Alors que l’annonce de sa plus que probable retraite par l’ancien sélectionneur des Pharaons, Hasan Shehata, avait fait les gros titres des journaux le jour de la finale retour de la Ligue des Champions face à l’Espérance de Tunis (1-2), le milieu de terrain de 34 ans, toujours maître de sang-froid, a attendu la 7e victoire de son club en Ligue des Champions pour indiquer qu’il comptait poursuivre l’aventure avec les Diables Rouges et la sélection nationale, avec comme objectif la Coupe du monde 2014 qui se déroulera au Brésil.

"Beaucoup de joueurs égyptiens rêvent de jouer la Coupe du monde en 2014, et je suis l’un d’entre eux. Nous avons joué dans des conditions très difficiles. Le Championnat est suspendu depuis la catastrophe de Port-Saïd, mais nous avons réussi à obtenir la gloire. Ce trophée africain renforcera l’équipe nationale égyptienne dans son ambition de jouer la prochaine Coupe du monde", a fait savoir Aboutreika sur le site officiel du club, en guise de démenti à l’annonce de sa retraite par Shehata. Il s’apprête donc à continuer l’aventure avec Al Ahly, club dont il est devenu la star incontestable et qu’il a rejoint en 2003 pour y remporter 3 Ligue des Champions, 3 Supercoupes d’Afrique, 5 championnats, 2 coupes et 4 Supercoupes nationales.

Une nouvelle qui a immédiatement ravi les supporters du club cairote, mais aussi de la sélection nationale car du haut de ses 91 capes avec les Pharaons, Mohamed Aboutreika est devenu le fer de lance d’une équipe à la recherche de son lustre d’antan. Le milieu de terrain est même l’un des rares rescapés de cette génération dorée, majoritairement composée de joueurs issus du championnat local, qui avait réussi l’exploit de remporter trois Coupes d’Afrique des nations consécutives (2006, 2008 et 2010). Tout sauf un hasard s’il avait été retenu pour encadrer les Espoirs égyptiens lors des Jeux Olympiques de Londres 2012. A 34 ans donc et 33 buts en sélection, celui qui avait refusé de rejoindre les championnats européens pour rester à Al Ahly est reparti pour un tour et ce ne sont sûrement pas les supporters égyptiens qui vont s’en plaindre.


Egypte



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com